Triple dose de vélo printanier

François GariépyPhoto : François Gariépy

En attendant la saison de vélo de montagne ou même l’inauguration des nouveaux segments du Corridor du littoral à la hauteur de Sillery qui mène aux pieds du Pont de Québec tout rouillé, je vous propose quelques-uns de mes parcours préférés dans la région de Québec pour débuter ou progresser. Tout en vous souhaitant une saison sans déraille avec doux vent de dos pour la plupart de vos randos.

Par François Gariépy

D’abord, présumons que votre bicyclette est prête après la publication dans les derniers mois de mes premières chroniques dans les pages du Carrefour.

Sinon, relire sur l’importance de vérifier soi-même l’état de la mécanique de son vélo ou de mieux connaitre les symptômes pour ainsi aiguiller avec diligence son mécano préféré.

C’est pourquoi, je vous propose aujourd’hui mon humble palmarès des pistes et autres circuits cyclables dans le district de Bonhomme Carnaval, question de vous faire débuter la saison du bon mollet.

Petit rappel, la posologie d’air en PSI d’un pneu de vélo est toujours inscrite sur le flanc de celui-ci.

Deux parcours débutants pour une doux retour à la bicyclette

Que vous soyez en mode « remise en forme » ou « retour sur la selle » après une pause de quelques années, il faut absolument ajouter du plaisir et de l’émerveillement dans vos sorties pour éviter le redoutable découragement si répandu chez les débutants.

D’abord, misez sur le spectaculaire et les sensations pour émerveiller vos balades.

Première destination, la Chute Montmorency située à exactement 11km de la Papeterie White Birch pour un joyeux total de 22km si vous ne redoutez pas l’aller-retour qui sera impérativement ponctué d’un vent de face au retour.

Aussi chouette pour délier les jambes sans affronter de dénivelés démoralisant, la charmante piste cyclable qui longe la Rivière St-Charles offre de belles petites relances sur un bitume de qualité entourée d’une végétation luxuriante jusqu’au Vieux-Port de Québec, parmi les plus faciles à s’amouracher avec plusieurs prétextes pour s’arrêter en famille ou simplement admirer le paysage. Prévoir une banane ou une Pop-Tart, en plus du sempiternel bidon d’eau fraiche.

Deux parcours intermédiaires pour bien dormir après un gros bol de pâtes

Petit rappel des grands classiques de la tradition cycliste québécoise.

D’abord le redoutable Giro de l’île d’Orléans qui ajoutera 67km à votre compteur avec un mignon dénivelé aux deux extrémités.

Pour les gros rouleurs en visite dans la Capitale nationale, je suggère vivement de stationner au Bois de Coulonges à Sillery et de rouler jusqu’aux Chutes Montmorency et ensuite traverser le Pont de l’Île pour faire le tour et revenir pour 110km bien tassés.

J’aime aussi le Corridor des Cheminots à partir de Limoilou qui devient un prétexte pour sprinter dans la première partie jusqu’à Wendake pour ensuite s’offrir jusqu’au pont cycliste qui surplombe majestueusement la Rivière Jacques-Cartier pour un étonnant 52km.

Trop peu? Osez traverser le pont avec vos pneus de 700 par 25 mm pour quelques km en bonus malgré le concassé. Je vous rassure, c’est dur comme de la carmeltazite dans les roulières. Ce chemin à l’ambiance unique vous mènera jusqu’au Lac St-Joseph ou même le Lac Sergent. Jamais sans ma pompe, un tube ou deux et ses cuillères.

Deux parcours dignes des pros, même si vous n’avez de pro que le casque et les lunettes 

Avide de comparaisons sur Strava?

Allez-vous humiliez dans Les Équerres du secteur Stoneham pour une soixantaine de km avec un dénivelé total de 700m, parfait pour expier les grands stress de la vie, mais aussi pour parfaire sa technique de grimpe en selle ou en danseuse.

On déconseille vivement si la présence de voitures vous intimide, malgré la bonne réputation de partage de la route dans le secteur. Une pensée pour ceux qui pédalent à partir du centre-ville et qui rêve du sud et d’exotisme à bas prix.

Prenez le traversier pour Lévis pour aussi peu que 3.85$ et méritez une connexion avec la Cyclo-Route de Bellechasse dans Chaudière-Appalaches. Après la passerelle blanche qui surplombe l’Autoroute 20, ce sera à vous de juger si vous rebroussez chemin à St-Anselme pour un total de 75km ou St-Malachie pour 120km avant d’halluciner la pochette de l’album Point of Entry de Judas Priest tellement c’est longiligne à l’infini.

Pour les jambés, un retour par le Pont de Québec fera exploser vos statistiques. Mais pour réaliser cet exploit, il faudra se méfier des vents de fin de journée près du Fleuve St-Laurent, parmi mes sorties favorites du dimanche au printemps.

Dopage aux jujubes à la caféine fortement suggéré pour ne pas terminer la journée évaché sur son guidon. Bonne route !

Commentez sur "Triple dose de vélo printanier"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.