Un parcours réinventé pour le Marathon de Québec

Marianne Pelchat (productrice déléguée chez Gestev), Geneviève Blouin (présidente du Conseil d'adminisration de la Corporation Événements Course de Québec) et Bruno Marchand (maire de Québec) révèlent le parcours de la prochaine édition du Marathon de Québec. (photo courtoisie: Mathieu Bélanger)

Après une absence de deux ans, le Marathon Beneva de Québec reprendra du service le 2 octobre 2022, dans un parcours qui a dû être revisité, en raison de contraintes liées aux travaux préparatoires pour le tramway. Le départ et l’arrivée se feront à la place Jean-Béliveau, mais le parcours de 42,2 kilomètres se rendra jusqu’au quartier Saint-Louis, dans l’ouest de la ville, et passera par trois arrondissements et neuf quartiers.

Simon Bélanger

C’est un parcours de « carte postale » que souhaite offrir l’équipe derrière l’organisation du Marathon Beneva de Québec aux athlètes qui seront inscrits pour l’événement sportif automnal.

Malgré les embûches des dernières années, liées à la pandémie, mais aussi au besoin de réfléchir à un nouveau parcours qui ne serait pas entravé par des travaux, les gens ont travaillé pendant plusieurs mois depuis l’automne pour offrir une nouvelle mouture du circuit aux coureurs.

« On a terminé à mettre le point final au mois de mars, mais il y a encore du travail à faire […], entre autres le plan de circulation, les fermetures de rues, s’assurer qu’il n’y a pas d’enclaves pour les hôpitaux et les services d’incendie, etc. », explique Marianne Pelchat, productrice déléguée chez Gestev.

Les épreuves disponibles

Bien que l’épreuve-reine soit le marathon de 42,2 kilomètres, les athlètes qui ne sont pas encore prêts pour attaquer cette distance pourront aussi se délier les jambes sur d’autres parcours.

Les plus jeunes pourront se lancer dans l’univers de la course en s’attaquant au tracé de 2 kilomètres, un événement qui se tiendra le samedi 1er octobre.

Il y aura également des épreuves de 5 et de 10 kilomètres, en plus du demi-marathon, qui se déploiera dans Limoilou, Saint-Sauveur, le Vieux-Québec et Montcalm.

Quant au marathon, qui partira de la place Jean-Béliveau, il permettra aux coureurs d’ici et d’ailleurs de découvrir la rivière Saint-Charles, le parc Cartier-Brébeuf, le Vieux-Québec, le Petit-Champlain, les plaines d’Abraham et la promenade Samuel-de-Champlain, pour ne nommer que ces attraits.

Par rapport à l’ancienne épreuve, ce sont 22,4 kilomètres qui seront différents du parcours précédent

Marchand sur la ligne de départ?

Interrogé sur sa participation à l’événement, le maire de Québec Bruno Marchand a annoncé qu’il participerait à l’épreuve de 10 kilomètres ou un demi-marathon, mais qu’il lui manque « un peu de volume d’entraînement » pour être prêt pour un marathon.

M. Marchand, dont l’intérêt pour la course à pied est connu, a déjà couru des parcours de 21 kilomètres, mais jamais un marathon. Il avoue cependant qu’il aimerait que son premier soit à Québec.

Pour Bruno Marchand, « il n’y a aucune raison de ne pas s’inscrire » au Marathon de Québec. Lui-même participera à l’épreuve de 10 ou de 21,1 kilomètres. (crédit photo: Simon Bélanger)

Il a aussi profité de l’occasion pour expliquer à quel point cet événement est important pour Québec.

« Une ville sans marathon distinctif, ce n’est pas une ville. Les grandes villes dans le monde ont un marathon. […] Le parcours est magnifique », explique le maire, qui estime que même les gens qui ne courent pas savent que c’est un événement important pour des villes comme Boston, New York ou Paris.

Il en a aussi profité pour souligner le travail des personnes qui sont derrière l’organisation de grands événements comme un marathon, malgré les difficultés vécues dans les dernières années.

« On n’a pas idée à quel point c’est compliqué. […] Ces gens-là font des pieds et des mains, ils sont versatiles, ils sont agiles. […] S’il y a un marathon, c’est parce qu’il y a du monde pour le porter », insiste Bruno Marchand.

Environ 8 300 participants étaient inscrits lors de la dernière édition en 2019.

Commentez sur "Un parcours réinventé pour le Marathon de Québec"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.