Un Grand prix cycliste déjanté jusqu’à la fin

Une 11e édition du Grand prix cycliste de Québec animée. (Photo : Mélissa Gaudreault)

Le Grand prix cycliste de Québec, qui était de retour pour sa 11e édition après deux ans d’absence, a rassemblé une foule impressionnante et n’a pas déçu.

Par Mélissa Gaudreault

Un petit groupe de coureurs s’est rapidement détaché du peloton et a pris plusieurs minutes d’avance sur les autres.

Le peloton s’est ensuite étiré de plus en plus tout au long de la course.

Plusieurs équipes ont alterné les attaques, essayant de se rapprocher le plus possible de la tête du peloton et d’aller chercher le plus de points.

Certains coureurs ont abandonné la course à différents moments, dont plusieurs canadiens comme Hugo Houle (Israel-Premier Tech) ainsi que des têtes d’affiche comme Peter Sagan (Total Energies) qui étaient dans les favoris pour finir dans les premiers.

Personne, que ce soit le public, les coureurs ou même les commentateurs de la course n’aurait pu prédire l’issue de la course.

Le retour de l’événement après une longue absence, la forme physique et la motivation des coureurs, pour ne nommer que ces éléments, ont créé une course intéressante et une ambiance folle.

Les gagnants

C’est finalement le français Benoit Cosnefroy, de l’équipe AG2R Citroen, qui a rempoté la victoire avec de l’avance sur le reste du peloton. Ses coéquipiers l’ont rapidement suivi et tous se sont jetés fait une accolade.

Benoit Cosnefroy après avoir gagné la course.

Le cycliste australien Michael Mattews, de l’équipe BikeExchange Jayco, a raflé la deuxième position et c’est l’érythréen Biniam Girmay, de l’équipe Intermarché-Wanty Gobert Matériaux qui a eu la troisième.

Guillaume Boivin, l’un des cyclistes canadiens présents à l’événement, a été couronné comme le meilleur coureur canadien, terminant 45e au classement total, qui comptait 147 cyclistes de 21 équipes différentes.

L’équipe canadienne avec Guillaume Boivin à sa tête.

Antoine Duchesne, coureur québécois de Groupama-FDJ, a terminé en 67e place pour sa dernière participation au Grand prix, qui était peut-être sa dernière course à vie. Le cycliste a annoncé cette semaine sa retraite du monde du vélo de compétition.

Antoine Duchesne ressort heureux et gagnant de sa course.

Commentez sur "Un Grand prix cycliste déjanté jusqu’à la fin"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.