Tramway : une nouvelle étape est franchie

Photo : Ville de Québec

Le projet de tramway avance à petit train. La Ville a reçu deux candidatures pour l’appel de qualification pour le matériel roulant. Elle prolonge toutefois d’un mois l’appel de qualification pour les infrastructures.

Par Gabriel Côté

Les deux candidatures proviennent d’Alstom Transport Canada Inc. et de Siemens Mobilité Limitée.

Par communiqué, l’administration municipale a signifié qu’elle se réjouit de ce résultat, qui « démontre la volonté des fabricants du matériel roulant d’être partie prenante du tramway de Québec. »

Il s’agit de la clôture d’un processus lancé en septembre dernier, pour dénicher des entreprises détenant les compétences et l’expertise nécessaires pour assurer la conception, la fourniture et l’entretien des rames du tramway. 

Rappelons que quelques mois plus tôt, la Ville avait été contrainte de reprendre son processus d’approvisionnement car elle s’était trouvée face à une situation de soumissionnaire unique. « Il nous était impossible négocier de gré à gré un contrat d’une telle ampleur et d’une telle durée, avait alors dit le maire de l’époque Régis Labeaume. Le marché nous confronte à une décision difficile mais nécessaire. » 

Ainsi, pour garantir la compétitivité dans la réalisation du projet, la Ville avait pris la décision de scinder en deux volets le processus d’approvisionnement en deux appels de qualification : un pour le matériel roulant, qui est maintenant complété, et un autre pour les infrastructures.

Au cours des prochaines semaines, la Ville analysera les dossiers qui ont été reçu dans ce premier appel de qualification, afin de qualifier le ou les candidats qui seront ensuite appeler à déposer un appel de propositions. Ce dernier devrait être déposé à l’hiver 2022, après l’obtention des autorisations gouvernementales nécessaires. 

« Au terme de cette démarche, le partenaire privé retenu pour le matériel roulant devrait être sélectionné à l’été 2022. 

Délai

L’appel de qualification portant non sur le matériel roulant mais sur les infrastructures est quant à lui prolongé jusqu’au 22 février 2022. Selon le communiqué envoyé par la Ville, ce changement dans l’échéancier répondrait à des demandes émanant de potentiels candidats qui auraient besoin de plus de temps pour la préparation de leur dossier. 

Malgré cette prolongation dans l’appel de qualification pour les infrastructures, la Ville demeure confiante de réaliser le projet en respectant les échéanciers qui sont prévus. Aucun délai supplémentaire ne serait anticipé à ce stade.  

Publicité

Commentez sur "Tramway : une nouvelle étape est franchie"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.