Se déconnecter pour mieux se connecter avec les plaisirs hivernaux

Chronique astronomie

Pour plusieurs d’entre nous, la pandémie et le couvre-feu nous ont poussé à consacrer beaucoup de temps sur internet et les réseaux sociaux.  Cette chronique est une invitation à vous reconnecter avec les plaisirs hivernaux.

Avertissement : le contenu de cette chronique pourrait déprimer certains lecteurs et nous préférons vous en avertir !  Certains mots comme la neige, froid et l’hiver ont été utilisés pour écrire cette chronique.

La saison d’hiver est difficile dans la région de Québec et c’est un sujet de conversation pour la plupart d’entre nous. Au-delà de nos émotions concernant cette saison, en voici un aperçu scientifique.

Son commencement

Contrairement à la croyance populaire, le début de l’hiver ne commence pas de façon officielle partout dans le monde à la même date. La majorité des pays comme le Canada commencent cette saison au solstice d’hiver, soit autour du 21 décembre. Certains pays, comme la Russie, débutent cette période de l’année le 1er décembre. Pour les habitants de l’hémisphère sud, les dates sont inversées et le début de l’hiver commence autour du 21 juin. La fin de cette période de l’année se termine à l’équinoxe du printemps autour du 20 mars. Mais la réalité hivernale du Québec fait qu’elle se prolonge au-delà cette date. Concernant la température de cette saison, on a déjà enregistré dans le passé des températures record de -100.2 Celsius en Antarctique et de moins -50 Celsius dans certaines localités au Québec. Malgré les précipitions record en 2008 obtenues au Québec, on est loin des records obtenus au Mont Rainer aux États-Unis en 1971 avec plus de 24 mètres de neige. 

Le saviez-vous

La neige n’est pas vraiment blanche. Elle est plutôt transparente. Les flocons sont constitués de cristaux de glace et la lumière qui les traverse rebondit sur chacun d’eux. Il se produit alors une réflexion  qui mélange toutes  les couleurs  ce qui produit la couleur blanche.

Un bonhomme de neige près de 37 m de hauteur. C’est le record Guinness du plus grand bonhomme de neige au monde qui a été réalisé par une dame du Maine. Elle a réalisé cet exploit en un mois.

Reconnecter avec les plaisirs hivernaux.

Notre Carnaval  est le plus important et le plus ancien carnaval d’hiver au monde. En 2022, l’évènement sera du 4 au 13 février 2022.Pour cette 68e édition, le Carnaval de Québec invite les Carnavaleux à « sortir leur fou ». Une multitude d’activités dans plusieurs quartiers de la ville de Québec.

Une saison idéale pour l’observation 

On imagine souvent que le ciel d’été avec ses températures clémentes est la saison la plus agréable pour l’observation en astronomie. Bien habillé, la saison hivernale comporte beaucoup d’avantages comme la possibilité de pouvoir faire de l’observation très tôt en début de soirée.

Pour plus information additionnelle sur les activités astronomie dans la région de Québec :

Éric Gagnon

418-914-1546

Commentez sur "Se déconnecter pour mieux se connecter avec les plaisirs hivernaux"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.