Vibrer aux sons et lumières de la Place Jean Béliveau

Mélissa Coulombe-Leduc, membre du comité exécutif et présidente d'ExpoCité qui s'amuse avec l'installation ludique « Roseaux ».

Mélissa Coulombe-Leduc, membre du comité exécutif, responsable du tourisme, des parcs et espaces verts et présidente de la commission d’ExpoCité, annonçait ce mercredi soir le retour de l’exposition Plein les yeux plein les oreilles.

Quand ? Les aménagements sont accessibles du dimanche au mercredi, de 10 h à 20 h et du jeudi au samedi, de 10 h à 22 h.

Quoi ? Trois œuvres lumineuses, sonores et interactives sont présentées par la firme Creos pour une première fois à Québec.

« Lors de la première présentation de Plein les yeux et les oreilles, la place Jean-Béliveau a reçu 65 000 visiteurs, affirme Mélissa Coulombe-Leduc. Devant un tel engouement, nous sommes fiers d’accueillir à nouveau trois œuvres d’art uniques et de permettre à la population de s’amuser et de profiter du site cet hiver. » 

Un sentier glacé de 320 mètres de long, situé dans le secteur boisé de la place Jean-Béliveau, est également prévu. Des stations chaleureuses seront aménagées et des animations seront offertes sur le site (théâtre, marionnettes géantes, clowns, échassiers, jonglerie et chant de Noël entre autres).

La Ville de Québec a accordé pour cet évènement un montant total de 165 864 $.

Mi Casa, Your Casa 2.0 (1er décembre au 9 janvier)

Cette oeuvre s’inspire des mercados de l’Amérique latine, soit des marchés publics foisonnants. L’installation est constituée d’un assemblage de structures rouges tridimensionnelles qui représentent des petites maisons.

Ces petites maisons « offrent un cadre propice à la création d’un sentiment d’appartenance à la collectivité, où des gens de tous âges peuvent socialiser dans un esprit ludique ». Lorsqu’une casa est vide, une lueur blanche invite à y entrer. Une fois à l’intérieur, la lueur s’intensifie pour montrer qu’il y a quelqu’un à la maison qui se berce dans une balancelle.

Roseaux (1er décembre au 9 janvier)

Roseaux est une installation composée de tiges individuelles qui s’élèvent dans le ciel et qui invite le public à activer les bases en tapant du pied sur les boutons senseurs, produisant de la lumière colorée qui voyage jusqu’au sommet des tiges.

Une trame sonore synchronisée accompagne les flux lumineux. En mode veille, de légères pulsations lumineuses et sonores lancent un appel à l’activation, « tout en animant la place de façon poétique ».

Sonic Runway (12 février au 13 mars)

Sonic Runway est un corridor lumineux qui pulse à la vitesse du son. Il s’agit d’une installation lumineuse qui convertit des signaux audios en pulsations lumineuses qui parcourent, à la vitesse du son, un corridor mesurant 112 mètres.

À l’entrée du corridor, les visiteurs voient les ondes sonores s’éloigner au rythme de la musique. En déambulant à l’intérieur, le son et la lumière se synchronisent. Puis, à l’extrémité du corridor, les visiteurs peuvent se retourner pour voir venir les ondes sonores.

Pour plus de détails sur les activités offertes, consultez le site d’ExpoCité.

Publicité

Commentez sur "Vibrer aux sons et lumières de la Place Jean Béliveau"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.