Merci Suzanne!

Quoi qu'on dise par Martin Claveau

Ça fait un bout de temps que je m’implique aux instances de mon quartier. Que ce soit à titre de membre de la société de développement commercial de la 3e avenue, ou encore comme membre du conseil de quartier du Vieux-Limoilou, je rencontre pas mal de gens.

Par Martin Claveau

Certains nous font bonne impression et d’autres moins. Toujours est-il que lorsqu’on adhère à des organisations, qui font leur pain et leur beurre de la chose municipale, chemin faisant, on rencontre des fonctionnaires, des conseillers municipaux, et même à l’occasion le maire lui-même. Parfois, ça clique bien avec certains et avec d’autres un peu moins. Personnellement j’avoue que les choses ont bien cliqué avec ma conseillère municipale des dernières années, Suzanne Verreault. 

Je veux donc profiter de ma tribune pour reconnaitre l’apport de celle que je considère comme une grande dame de la politique municipale. Suzanne a ses défauts certes, mais elle possède de bien grandes qualités également.

Sa présence constante aux conseils de quartiers, son écoute et son respect en ont fait une référence. Elle incarnait à merveille ce que devrait être une conseillère à mon humble avis.

Souvent sur le grill, lors de nos séances, elle devait parfois défendre des choses qui lui déplaisaient sans aucun doute.

Parfois, je l’observais écouter attentivement des gens dont les interventions étaient complètement farfelues et je me disais qu’à sa place j’aurais pogné les nerfs ou simplement pouffé de rire. Suzanne ne le faisait pas, car elle respectait trop les gens, même ceux qui ne la respectait pas.  

Elle a perdu ses élections récemment et s’est donc retrouvée, le bec à l’eau, emportée par l’impressionnante vague verte qui a mené Jackie Smith au conseil municipal. 

Elle a été déçue et a mis un moment à s’en remettre. On la comprend. Je l’ai rencontrée récemment et elle me semblait sereine. Le conseil de quartier (dont je suis membre) a voté une résolution pour la remercier de son travail des dernières années et c’est pleinement mérité. 

Encore une fois, cette élection m’a fait réaliser à quel point ceux qui mettent leur face sur des pancartes sont courageux. Suzanne nous sortait parfois sa cassette de politicienne, mais c’est une bonne personne et je ne doute pas de son honnêteté ni de sa sincérité.  Je tiens donc personnellement à la remercier de sa contribution exceptionnelle à l’amélioration du secteur que j’habite.

Quoi qu’en aient dit certains de ses adversaires durant la campagne électorale, le Vieux-Limoilou est, je crois, un meilleur endroit après son passage en politique qu’il ne l’était avant. 

Commentez sur "Merci Suzanne!"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.