Le duo Cooke-Sasseville dévoile Le Fruit Maudit à la Maison O’Neill

Cooke-SassevilleLe Fruit Maudit du duo Cooke-Sasseville, à la Maison O'Neill (Julie Rheaume).

Cet automne, le parc de la Maison O’Neill accueille une toute nouvelle installation d’art public éphémère du duo Cooke-Sasseville: Le Fruit Maudit, jusqu’à la mi-décembre. Présentée par Québec BD, dans le cadre de la programmation Québec animée de la Ville de Québec, l’œuvre de taille imposante peut à la fois évoquer des lutteurs mexicains, des super héros, des bandits cagoulés ou même… certains lutins issus de la bande dessinée!

« Certains les voient comme des lutteurs mexicains, d’autres comme des super héros. Nous, on les voyait plus comme des bandits. C’est un projet qu’on avait déjà amorcé il y a quelques années. Parfois, on a des projets qui traînent et qu’on ne fait pas : on est tout le temps en exercice de création. Quand il y a eu cette occasion de venir installer une œuvre éphémère, avec Québec BD dans le décor, cette amorce de travail-là, qu’on avait un peu vue comme des personnages blancs et bleus qui rappelaient l’univers de Peyo avec les Schtroumpfs, on a comme fait Ce sera l’occasion d’y aller! », raconte Jean-François Cooke en entrevue au Carrefour, en parlant de l’œuvre et de ses personnages.

Trancher dans le paysage

« On voulait créer cette scène où des individus sont en train de travailler et ont un plan. On sent qu’il y a un cerveau, qu’il y en a un qui semble être le leader du groupe. Ils sont en train de faire une tâche qu’on comprend mal : c’est enterrer un fruit, déterrer un fruit? Un fruit qui est en or, qui est géant. C’est énigmatique », poursuit M. Cooke.

Alors que plusieurs œuvres d’art public trônent au centre-ville, elles se font plus rares dans le secteur de la Maison O’Neill. Pourquoi avoir choisi cet endroit pour y installer Le Fruit Maudit? « C’est une initiative de Québec BD, qui nous a approchés pour développer une œuvre. Ensemble, on a déterminé des lieux qui auraient pu être intéressants, dont la Maison O’Neill, qu’on est venu rencontrer. Ils ont tout de suite été emballés par le fait de recevoir l’une de nos œuvres ici. Ensuite, ce fut vraiment un travail de création en ayant le site en tête », répond Pierre Sasseville.

Les deux artistes ont donc tenu compte de la grandeur et du côté « très espacé » du parc de la Maison O’Neill pour leur création. « On voulait vraiment une œuvre qui détonne, qui aille chercher (l’oeil) par les couleurs et le format et qui ait un impact presque instantané sur les marcheurs qui déambulent ici », enchaîne M. Sasseville.

Le Fruit Maudit devait être présenté au public avant cet automne, sauf que la pandémie a entraîné certaines pénuries et retards au niveau des fournisseurs du duo, ce qui a repoussé la mise en place de l’œuvre, précise M. Cooke. « Il a fallu accepter que ç’a aille de cette façon-là, car on n’y échappait pas », dit-il.

Les artistes

Depuis le début des années 2000, Jean-François Cooke et Pierre Sasseville forment le duo Cooke-Sasseville.

Ce dernier a notamment réalisé plusieurs projets d’art public au Canada et deux installations marquantes à Québec dont La Rencontre (2017) sur la place Jean-Béliveau et Les Gardiens (2018) sur la place des Canotiers.

On peut en savoir davantage sur le duo en consultant son site web.

Québec BD

Depuis 35 ans maintenant, Québec BD conçoit et organise des événements ou des initiatives de promotion de la bande dessinée, au bénéfice du grand public. On peut citer notamment le Festival Québec BD, présenté en avril.

L’organisme travaille également toute l’année au développement du milieu du 9e art québécois en permettant aux auteurs et aux différents intervenants de l’édition de la bande dessinée de se rencontrer, d’échanger et d’être au cœur de diverses activités, tant au Québec qu’à l’étranger.

Jusqu’à la mi-décembre, Le Fruit Maudit est présenté à la Maison O’Neill, au 3160 boulevard Wilfrid-Hamel Ouest, dans l’arrondissement des Rivières. Le site est notamment accessible en voiture ou grâce au bus 80 du RTC.

Le Fruit Maudit du duo Cooke-Sasseville, à la Maison O’Neill (courtoisie Guillaume D. Cyr).
Le Fruit Maudit du duo Cooke-Sasseville, à la Maison O’Neill (courtoisie Guillaume D. Cyr).

Publicité

Commentez sur "Le duo Cooke-Sasseville dévoile Le Fruit Maudit à la Maison O’Neill"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.