25 questions inusitées aux candidats du district de Maizerets-Lairet

Domaine de MaizeretsDomaine de Maizerets (photo Julie Rheaume).

Qui sont les candidats dans le district de Maizerets-Lairet ? Pour le découvrir, nous avons envoyé à chacun un questionnaire ludique.

Claude Villeneuve (Équipe Marie-Josée Savard), Charlotte Vachon (Québec Forte et Fière), Marie-Claude Lavoie (Québec 21), Omar Berri (Démocratie Québec), et Hamed S. Adam (Transition Québec) ont répondu consciencieusement et sans filtre à nos questions.  

1. Que croyez-vous que votre élection va apporter aux gens ? 

C. Villeneuve : L’expérience de quelqu’un qui sait comment faire cheminer leurs préoccupations et l’authenticité d’un gars implanté dans son quartier.

C. Vachon : Une proximité avec leur conseillère et une aisance à faire valoir leurs opinions et leurs préoccupations.

M.-C. Lavoie : Quelqu’un qui sera à l’écoute.

O. Berri : Un conseiller à l’écoute des citoyens, engagé à les représenter au conseil municipal et qui se soucie de leur bien-être.

H. S. Adam : Une autre façon de faire de la politique, avec un élu qui priorise les enjeux sociaux et environnementaux.

2. Vous êtes né où ?

C. Villeneuve : Métabetchouan, au Lac-St-Jean, où on a les plus beaux couchers de soleil au monde.

C. Vachon : À Saint-Vallier de Bellechasse.

M.-C. Lavoie : À St-Hilarion dans Charlevoix.

O. Berri : Au Maroc

H. S. Adam : Au Congo, je suis arrivé à 5 ans au Québec. Mes plus jeunes frères et sœurs sont nés ici dans St-Pie-X.

3. Habitez-vous votre district. Si oui, depuis combien de temps ? 

C. Villeneuve : Oui, dans Lairet. Je suis à Limoilou depuis plus de dix ans, et dans Lairet depuis cet été.

C. Vachon : Oui, depuis quatre mois.

M.-C. Lavoie : Pas présentement, mais j’y ai travaillé durant 18 ans.

O. Berri : J’y habite depuis 2008.

H. S. Adam : Bien sûr. Je suis arrivé dans ce quartier à l’âge de 8 ans. J’ai grandi dans St-Pie-X et j’habite présentement proche du Parc Bardy.

4. Vos enfants ont quel âge ?

C. Villeneuve : Ma fille Anaïs a 6 mois.

C. Vachon : 10 mois.

M.-C. Lavoie : 29 ans et 30 ans.

O. Berri : 11 ans et 13 ans. 

H. S. Adam : Je n’ai pas encore d’enfants, mais j’ai 11 neveux et nièces. Alors, c est comme si j’en avais.

5. Quelle marque de voiture conduisez-vous ?

C. Villeneuve : Nissan LEAF. Conduite 0 émission !

C. Vachon : Mon conjoint et moi avons une Honda Civic et un Mazda CX5 que nous nous échangeons au besoin.

M.-C. Lavoie : Un Ford C.Max rechargeable.

O. Berri : Toyota Camry hybride. 

H. S. Adam : Nissan Sentra, je suis aussi cycliste et je prends le transport en commun.

6. Quelle est la plus belle rue de votre secteur ?

C. Villeneuve : Je trouve les rues Desroches et de Grandville, dans le secteur Champfleury, absolument magnifiques avec leurs arbres.

C. Vachon : La rue Maufils.

M.-C. Lavoie : Les rues près du Domaine Maizerets en raison de la proximité du parc et des pistes cyclables.

O. Berri : La 3e Rue Est. 

H. S. Adam : Le quartier est magnifique, avec ses arbres. La plus belle rue selon moi, c’est l’avenue Bardy.

7. Allez-vous prendre le tramway ?

C. Villeneuve : Oui et ma blonde aussi.

C. Vachon : Certainement. 

M.-C. Lavoie : Non – Le métro léger VALSE.

O. Berri : Oui

H. S. Adam : Bien sûr, il sera au cœur de Maizerets. Un enjeu majeur est l’aménagement des terrains le long du trajet, incluant ceux de la ZILE (Zone d’innovation littoral Est).

8. Plus ou moins de rues piétonnes ?

C. Villeneuve : Plus, mais aux bons endroits et dans les bonnes périodes.

C. Vachon : Plus.

M.-C. Lavoie : Des rues piétonnes oui, mais en collaboration avec les intervenants.

O. Berri : Plus.

H. S. Adam : Plus de rues piétonnes et des rues partagées.

9. Plus ou moins de pistes cyclables ? 

C. Villeneuve : Plus. Il manque de liens cyclables entre Maizerets et Limoilou. C’est dangereux de franchir les viaducs et ça force une cohabitation qui est dangereuse pour les piétons aussi.

C. Vachon : Plus.

M.-C. Lavoie : Tout ce qui encourage le transport actif est une amélioration.

O. Berri : Plus.

H. S. Adam : Plus, sans hésitation.

10. Selon vous les véhicules électriques ont-ils leur place sur les pistes cyclables ?

C. Villeneuve : Oui, ce sont des lieux à partager, mais leurs présences devraient être mieux encadrées, voire limitées. Il y a des véhicules trop gros et trop puissants qui ne devraient pas y être.

C. Vachon : Oui. 

M.-C. Lavoie : Les vélos électriques sont de plus en plus populaires. Il faut s’ajuster aux nouvelles tendances. La cohabitation est possible entre tous les modes de transport.

O. Berri : S’ils roulent à moins de 10km/h, oui.

H. S. Adam : Il faudrait voir les études sur le sujet, consulter les personnes et les organismes concernés.

11. Votre plaisir coupable, c’est quoi ?

C. Villeneuve : Écouter OD avec ma blonde.

C. Vachon : Les soupes instantanées.

M.-C. Lavoie : Les chips

O. Berri : La crème glacée à la vanille. 

H. S. Adam : La pizza, comme les Tortues Ninjas.

12. Êtes-vous capable de prendre un selfie ?

L’égoportrait de Claude Villeneuve (Équipe Marie-Josée Savard).
L’égoportrait d’Omar Berri (Démocratie Québec)
L’égoportrait de Marie-Claude Lavoie (Québec 21).

12. Une personnalité que vous admirez à part votre chef ?

C. Villeneuve : Pauline Marois

C. Vachon : Mon père

M.-C. Lavoie : Bernard Landry

O. Berri : Justin Trudeau.

H. S. Adam : Webster, je suis d’ailleurs extrêmement touché qu’il soit venu vers moi pour appuyer ma campagne.  

13. Selon vous la ville est-elle propre ?

C. Villeneuve : Oui. Pour avoir beaucoup voyager, Québec est une des villes les plus propres que j’ai visitées. L’angle mort, c’est la qualité de l’air. Il faut travailler pour continuer de l’améliorer.

C. Vachon : Oui, mais il y a toujours place à l’amélioration.

M.-C. Lavoie : Pas assez. Je trouve déplorable que les gens jettent encore leurs déchets par terre. Il y a toujours place à l’amélioration.

O. Berri : À certains endroits, oui ; dans d’autres quartiers, il reste beaucoup à faire. C’est une raison de plus pour mon engagement.

H. S. Adam : Oui, mais Limoilou doit subir les émanations de mercure et d’arsenic de l’incinérateur ainsi que les métaux lourds du port et les autres poussières des autoroutes. Bref, il y a un grave problème de pollution de l’air et c’est au cœur de notre programme de le régler.   

14. Quel est votre devise ?

C. Villeneuve : « Je n’aime pas cet homme. Je devrais apprendre à le connaître plus. » – Abraham Lincoln

C. Vachon : Dans le doute, le gaz au « boute ».

M.-C. Lavoie : Je préfère avoir des remords d’avoir fait quelque chose que des regrets de ne pas l’avoir fait…

O. Berri : La proximité, la rigueur, la transparence, la bienveillance.

H. S. Adam : « On est là ! » C’est une chanson que j’ai composée et c’est une façon de dire qu’on vient d’ici et qu’on sera là pour le monde du quartier.

15. Mentionnez une phrase qui vous caractérise ?

C. Villeneuve : « Ça ne sert rien de se rendre malade avec des choses qu’on ne peut pas contrôler, mieux vaut s’occuper de ce qui est à notre portée. »

C. Vachon : Une citation d’Oscar Wilde : il y a deux tragédies dans la vie. L’une est de ne pas satisfaire son désir et l’autre est de le satisfaire.

M.-C. Lavoie : Je suis comme un livre ouvert.

O. Berri : Personne engagée, déterminée qui a le sens du partage et de l’écoute.

H. S. Adam : Pas facile, peut-être : L’autre c’est moi.

16. Les vêtements dans lesquels vous êtes le plus confortable ?

C. Villeneuve : Un jeans et un t-shirt.

C. Vachon : Aucun vêtement.

M.-C. Lavoie : Des vêtements qui ne sont pas trop serrés.

O. Berri : Jeans et chemise.

H. S. Adam : Joggings.

17. Pourriez-vous mentionner un bon côté du confinement ? 

C. Villeneuve : Ça m’a permis de me recentrer sur le plus important pour moi… et d’avoir un bébé !

C. Vachon : J’étais au début de ma grossesse lors du premier confinement, j’ai donc pu me reposer amplement et me concentrer uniquement sur ma grossesse.

M.-C. Lavoie : Les gens ont repris un rythme plus normal et ils ont appris à mieux apprécier les gens qu’ils n’avaient plus le loisir de rencontrer.

O. Berri : Une grande prise de conscience de soi ; une adaptation aux réalités de la pandémie et enfin un rapprochement familial et citoyen.

H. S. Adam : Prendre du temps pour soi, mais je travaille avec les jeunes dans une école et je peux vous confirmer que la pandémie a été difficile pour nos enfants. Nous sommes présentement, dans l’après-pandémie et nous avons beaucoup de travail à faire.

18. Pour ou contre le 3e lien ?

C. Villeneuve : Ça dépend vraiment sous quelle forme et à quel prix… la qualité de vie des gens des quartiers centraux avant tout.

C. Vachon : Il est encore trop tôt pour dire si je suis pour ou contre.

M.-C. Lavoie : Pour.

O. Berri : Pour le 3e lien, s’il est 100% dédié au transport collectif.

H. S. Adam : CONTRE, c’est un désastre environnemental et financier qui va créer d’énormes bouchons de circulation en ville.

19. Pour ou contre un boulevard urbain sur Laurentien ?

C. Villeneuve : Pour, et vite!

C. Vachon : Pour

M.-C. Lavoie : Je crois que Laurentien doit être réaménagé, en collaboration avec le MTQ car c’est de juridiction provinciale.

O. Berri : Pour

H. S. Adam : Pour. Il y a énormément d’espace perdu dans ce secteur. Avec un boulevard urbain, on pourra ajouter des commerces, des logements, des parcs et enfin rapprocher Vanier et Limoilou. Il y a aussi le Boulevard Dufferin-Montmorency à réaménager en boulevard urbain.

20. Quel est le dernier livre que vous avez lu ?

C. Villeneuve : Je suis en train de finir L’année la plus longue de Daniel Grenier. Je suis fasciné par l’épopée de la diaspora francophone en Amérique qui sert de fil conducteur à ce récit.

C. Vachon : Florent, de Marie Laberge.

M.-C. Lavoie : Je suis en train de lire « Le meilleur de soi » de Guy Corneau.

O. Berri : Le Contrat social de Jean-Jacques Rousseau.

H. S. Adam : L’étranger d’Albert Camus

21. Meilleure série télé que vous avez regardée ? 

C. Villeneuve : Succession, sur HBO.

C. Vachon : This is us (Notre vie)

M.-C. Lavoie : J’ai vraiment apprécié la série « Les filles de Caleb » pour les références historiques.

O. Berri : Le banquier. 

H. S. Adam : Black mirror, c’est de la science-fiction.

22. Selon vous la plus belle rue de Québec c’est… ? 

C. Villeneuve : La 3e avenue. Le coin de la 5e rue avec la vue sur l’église Saint-Charles, c’est magnifique.

C. Vachon : La Grande-Allée.

M.-C. Lavoie : Les rues où on peut voir le fleuve

O. Berri : Le petit champlain. 

H. S. Adam : La 3e avenue.

23. Vous êtes heureux quand…

C. Villeneuve : J’ai ma famille et mes amis autour de moi.

C. Vachon : Le dimanche, mon conjoint et moi flânons au lit avec notre fils, pour ensuite prendre le temps de déjeuner avec lui, puis nous allons passer l’après-midi chez mes parents dans Bellechasse, où nous pouvons faire courir nos deux chiens sur la terre de mon père.

M.-C. Lavoie : Le bonheur, c’est comme du sucre à la crème, si tu en veux, il faut que tu t’en fasses.

O. Berri : Je suis au service des citoyens.

H. S. Adam : Lorsque j’écris, car je fais de la poésie, de la chanson, du slam.

24. La plus mauvaise journée que vous avez vécue ?

C. Villeneuve : Le décès de mon père, il y aura 7 ans en novembre.

C. Vachon : Aucune ne me vient en tête, sincèrement. 

M.-C. Lavoie : Le jour où j’ai appris que ma mère n’en avait plus pour longtemps à vivre

O. Berri : La journée des attentats dans la ville de Québec.

H. S. Adam : Le pire jour de ma vie, c’est lorsque mon père est décédé le jour suivant un accident de travail où j’ai failli perdre l’usage de mes jambes.

25. Vous prenez combien de cafés par jour ? 

C. Villeneuve : Deux ou trois : un ou deux le matin, et un autre après diner.

C. Vachon : Souvent aucun, sinon un et la plupart du temps il est sans caféine (Et froid, rappelez-vous que j’ai un bébé de 10 mois…).

M.-C. Lavoie : Un ou deux. 

O. Berri : Un seul. 

H. S. Adam : Aucun, je bois du thé.

Publicité

Commentez sur "25 questions inusitées aux candidats du district de Maizerets-Lairet"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.