Un nouveau candidat de Québec 21 dans Limoilou

Jean-François GosselinCrédit photo : Sophie Williamson.

Ce vendredi 3 septembre, Jean-François Gosselin annonçait la candidature de Stéphane Gignac dans Limoilou, résident du secteur depuis 48 ans.

Deux autres nouvelles candidatures ont aussi été annoncées, soit celle de Cynthia Laflamme dans le district de Cap-aux-Diamants et de Jean Arsenault dans Pointe-de-Sainte-Foy.

De premier répondant à candidat

Stéphane Gignac est impliqué depuis 20 ans comme secouriste bénévole pour Ambulance Saint-Jean. Il a toujours été intéressé et impliqué en politique, mais « en arrière plan ». Il fait le saut en politique municipale pour « participer à l’essor de la ville ».

« Je pense que mon expérience personnelle et professionnelle peut ajouter une plus value à Québec 21 », affirme-t-il.

« Je connais Limoilou et je connais les gens, poursuit Stéphane Gignac, je n’ai pas été parachuté, j’ai vu le quartier évoluer et je commence déjà à prendre en note les préoccupations des gens de Limoilou. »

Travail d’équipe et transparence

« Limoilou est un environnement idéal pour les familles et ça me tient à coeur de pouvoir l’améliorer », affirme le candidat dans Limoilou.

Les changements qu’il aimerait voir comprennent d’abord un travail en équipe au niveau de l’administration ainsi que de la transparence, ce qu’il affirme « ne pas avoir eu dans les dernières années ». « On ne sait rien des dépenses de ceux qui sont élus », ajoute Stéphane Gignac.

Il affirme que des propositions plus précises ciblant les enjeux de son district seront présentées prochainement. Il mentionne notamment le besoin d’en faire plus pour le transport en commun, dont les pistes cyclables pour les vélos.

« Qui de mieux que les gens pour savoir ce qui marche pas dans un quartier, poursuit Stéphane Gignac, donc je veux vraiment en premier lieu avoir le pouls du quartier. »

Deux autres nouveaux candidats à Québec 21

Cynthia Laflamme, nouvelle candidate dans Cap-aux-Diamants, est diplômée de l’École d’Entrepreneurship de Beauce. Elle se caractérise par « son leadership rassembleur, stratégique et créatif ».

« Je crois en Jean-François Gosselin pour ramener une saine gestion de la Ville de Québec et non une gestion de chicane, affirme Cynthia Laflamme, Pour Cap-aux-Diamants je veux travailler à rétablir l’équilibre entre la vie touristique et une vie quotidienne familiale. »

Du côté de la circonscription de Pointe-de-Sainte-Foy, c’est Jean Arsenault qui sera le candidat de Québec 21. Il est entrepreneur et a accédé à des postes de haute direction et copropriétaire de l’entreprise familiale des produits Hertel.

Jean Arsenault s’est impliqué au sein du collectif Tramway Non-Merci et a « constaté la grogne, le découragement et la frustration des citoyens envers le projet de tramway ». « Dès l’annonce de Jean-François Gosselin, concernant le projet de métro Valse, pour moi le choix de Québec 21 devenait la seule option logique », a affirmé le candidat de la Pointe-de-Sainte-Foy.

Publicité

Commentez sur "Un nouveau candidat de Québec 21 dans Limoilou"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.