Québec Forte et Fière présente ses engagements pour les aînés

QFFBruno Marchand entouré par plusieurs des candidats de Québec Forte et Fière. Photo : Courtoisie

Bruno Marchand considère que la Ville manque d’égards à l’endroit des aînés. Mardi matin, il s’est engagé, advenant son élection à la mairie, à remédier à la situation en regardant les personnes âgées non plus comme un « passif », mais comme un « actif ».

« Nous voulons faire de Québec le paradis des familles (…). Or, le paradis des familles, c’est aussi celui des grands-parents », a-t-il déclaré d’entrée de jeu.

Sortir de la retraite

Selon le chef de Québec Forte et Fière, on considère trop souvent les aînés comme faisant partie du passé, alors qu’il est nécessaire dans le contexte post-pandémique de les inclure dans un projet d’avenir. Il a notamment fait valoir l’importance d’un retour au travail pour ceux qui le souhaiteraient, dans l’optique de lutter contre la pénurie de main d’œuvre. « On veut voir l’aîné comme un acteur de la relance, comme un constructeur », a-t-il expliqué.

Pour ce faire, Bruno Marchand propose de mettre en place des mesures fiscales qui rendrait cette décision plus attrayante. Le retour de retraités sur le marché du travail pourrait selon lui représenter de 7000 à 10 000 travailleurs disponibles de plus.

Trois engagements

En outre, Québec Forte et Fière propose trois mesures pour améliorer la qualité de vie des aînés.

 D’abord, s’il est porté au pouvoir, le jeune parti créerait des statuts et clarifierait le processus pour ceux qui voudraient transformer leur maison en habitation multigénérationnelle. Selon M. Marchand, il n’est pas question avec cet engagement de mettre en place des mesures fiscales. « Les citoyens qu’on rencontre ne nous parlent pas d’un support financier. C’est plutôt un meilleur accompagnement qu’on propose », a-t-il souligné.

Québec Forte et Fière voudrait aussi modifier les infrastructures municipales des différents quartiers pour les rendre plus accueillants pour les aînés. « Ce n’est pas normal de faire des courses à quelque part, parce que c’est trop difficile de traverser une rue », a tonné Marie-Pierre Boucher, candidate du parti dans le district de Louis-XIV, à Charlesbourg.

Le parti de Bruno Marchand augmenterait aussi la durée de certaines traverses piétonnes, et améliorerait le déneigement des trottoirs l’hiver. « À Charlesbourg, il se trouve des gens qui ne sortent pas l’hiver à cause des remblais dans la rues, qui sont trop difficiles à surmonter et qui les contraindraient à marcher dans le milieu du chemin. L’isolement, ça existait avant la COVID », a rappelé Marie-Pierre Boucher.

Finalement, Québec Forte et Fière s’engage à créer partout un milieu de vie accueillant pour les aînés. Selon M. Marchand, il ne serait pas question d’espaces dédiés au troisième âge, mais bien de lieux de rencontre entre les générations. Concrètement, le parti propose d’offrir de l’aide aux aînés au niveau technologique, et d’aménager des espaces tels que des terrains de pétanque à l’intérieur et des salles de billard.

Publicité

Commentez sur "Québec Forte et Fière présente ses engagements pour les aînés"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.