La Source de la Martinière : affronter la tempête

Jen-Mychaël Bernier à l'intérieur de La Source de la Martinière.Jen-Mychaël Bernier à l'intérieur de La Source de la Martinière. Photo : Courtoisie)

Le bar La Source de la Martinière, à Limoilou, a bravé la tempête liée à la crise sanitaire et présente, depuis quelques semaines, des spectacles variés devant public. Pour le coproprétaire Jen-Mychaël Bernier, la patience fut clé.

Auparavant connu comme « vieux bar de quartier », La Source de la Martinière a commencé à présenter des spectacles vers « 2012 ou 2013 », raconte Jen-Mychaël Bernier, en poste depuis 2011. L’établissement se trouve sur la rue de Lanaudière, non loin du Grand Marché et d’ExpoCité.

Au fil des ans, l’endroit a réussi à se tailler une place dans le milieu de la musique et à gagner en crédibilité auprès des artistes et des étiquettes de disques. Cette forme de reconnaissance s’est réellement faite sentir vers 2017, explique le copropriétaire des lieux.

Toutefois, en 2020, la crise sanitaire est venue mettre un frein à la vie culturelle, musicale et nocturne pour les nombreux acteurs du milieu et le public. Comment le bar traverse-t-il cette période tumultueuse?

« On a attendu que la tempête passe », répond Jen-Mychaël, lors d’un entretien téléphonique, le 13 juillet. Les responsables ont donc resserré les finances de l’établissement et ont patienté, raconte-t-il.

Reprise

L’équipe a travaillé à bâtir un calendrier. Alors que le Québec était toujours en zone rouge, le bar a présenté son premier concert, celui de Vendou, le 13 mai, devant un public assis très restreint, sans service d’alcool.

Pour ce spectacle, la capacité d’accueil était de « 30-40 personnes », raconte le tenancier. Avec les nouvelles normes en vigueur, il peut en accueillir près d’une soixantaine.

Le public doit demeurer assis, mais peut désormais boire un verre en écoutant les shows. Normalement, hors-pandémie, un foule de 300 individus peut se trouver dans l’établissement.

Même si le public est plus restreint, les spectateurs et les artistes sont bien contents de renouer avec la scène, dit-il.

Situation sanitaire oblige, La Source de la Martinière a assumé davantage son rôle de producteur de spectacles. Auparavant, raconte l’interlocuteur, le bar produisait entre 25 et 40% des shows qu’il présentait en ses murs. Pour le reste de la programmation, la salle était louée à des producteurs externes.

La crise est venue interrompre les événements en accueil. Une fois la situation revenue à la normale, les boîtes de production externes y seront de nouveau les bienvenues. Jen-Mychaël parle éventuellement de présenter une moitié de spectacles produits par la maison et une autre par des producteurs externes.

Coup de pouce

La Source de la Martinière a reçu l’aide de Musicaction pour la présentation d’une série de spectacles baptisée En personne S.V.P!, ce printemps et cet été.

Parmi les critères de l’organisme pour accorder son coup de pouce, les artistes doivent notamment produire du matériel original et avoir un album à leur actif, selon Jen-Mychaël. Cette aide fut précieuse pour le bar.

Le copropriétaire compte aussi tenter sa chance auprès de la SODEC afin d’obtenir une aide du gouvernement québécois. Celle-ci lui permettrait de présenter une nouvelle série de spectacles dès septembre.

Au menu

Avec ou sans soutien des grandes institutions, Jen-Mychaël continue de présenter des événements dans son établissement.

Outre les spectacles appuyés par Musicaction, le bar propose d’autres concerts avec des artistes originaux ou des hommages, ainsi que des soirées d’humour, entre autres.

Pour les amateurs de hip-hop, Rymz s’y produira le 6 août 2021, tandis que Lewis Dice y sera le 13 août dans le cadre d’En personne S.V.P! Lost, qui ne fait pas partie de cette série de shows, sera quant à lui sur place le 24 juillet.

D’autres spectacles seront bientôt dévoilés. Surveillez la page Facebook de La Source de la Martinière pour vous tenir au courant des activités.

Publicité

Commentez sur "La Source de la Martinière : affronter la tempête"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.