Un terrain de volley près de la Saint-Charles

Rivière Saint-CharlesUn terrain de volleyball sera aménagé sur cet espace qui longe la rivière Saint-Charles, non loin du pont Marie-de-l'Incarnation (photo Julie Rheaume).

Un terrain de volleyball devrait voir le jour aux abords de la rivière Saint-Charles dans les prochaines semaines. Celui-ci sera situé sur un espace sablonneux vacant, non loin du pont de la rue Marie-de-l’Incarnation et du commerce La Galerie du meuble.

Ce terrain sablonneux, transpercés par des pousses vertes, se trouve dans un espace qui évoque une sorte d’agora. Le projet a été présenté à l’administration municipale par le conseiller de Saint-Roch-Saint-Sauveur Pierre-Luc Lachance le mois dernier.

« C’est un projet que j’ai soumis à l’administration le 7 avril dernier pour analyse et cette dernière s’est avérée positive », a expliqué M. Lachance à l’auteure de ces lignes dans un échange de courriels. « Le temps de procéder au nettoyage et aux installations, cela devrait naître dans les prochaines semaines », a-t-il ajouté. Pour le moment, un seul terrain sera installé sur place, selon l’élu.

Coûts « relativement faibles »

Les coûts de l’aménagement restent pour l’instant à préciser, mais ceux-ci devraient être modestes, d’après le conseiller municipal. « Je n’ai pas de détails pour les coûts, mais considérant que le terrain de la Place de la rivière sans bruit (le nom officiel de l’endroit) est déjà en sable, ceux-ci devraient être relativement faibles. On ne parle pas du tout d’infrastructures, mais bien de l’aménagement d’équipements », a-t-il fait savoir.

Nous n’avons toutefois pas été en mesure de savoir quelles instances veilleraient à l’entretien du terrain : la Ville, la Société de la rivière Saint-Charles ou des citoyens bénévoles?

« Pour le reste, je n’ai malheureusement pas l’information », a conclu M. Lachance.

Rappelons que Pierre-Luc Lachance a annoncé qu’il quittait Équipe Labeaume le 27 avril dernier pour siéger comme conseiller municipal indépendant. Tout en faisant part de sa décision par voie de communiqué et sur les réseaux sociaux, il avait dit vouloir réfléchir à son avenir politique. On ignore toujours si l’élu briguera un nouveau mandat comme conseiller municipal aux élections du 7 novembre prochain.

Commentez sur "Un terrain de volley près de la Saint-Charles"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.