Sabrina Sirois
Recyc Media
Home À la Une Stationnement: Vignettes et temps limité pour le secteur Mont-Thabor

Maizerets — La Ville de Québec envisage de modifier les horaires de stationnement pour le secteur Mont-Thabor. La durée sera limitée à 90 minutes et l’on implantera la vignette de stationnement. Les avis étaient partagés parmi la quarantaine de citoyens présents. Toutefois, plusieurs ont fait savoir que ce sont les travailleurs de nuit et durant le weekend qui posent surtout problème.

Il y a un an, la Ville de Québec tenait une grande consultation publique sur le stationnement dans les secteurs entourant l’Hôpital Enfant-Jésus pour discuter de la possibilité d’implanter la vignette de stationnement à la demande de citoyens. Près de 400 personnes avaient assisté à la rencontre. Les travailleurs et les visiteurs de l’Hôpital Enfant-Jésus créent de la pression sur le stationnement. Avec la construction du Nouveau Complexe hospitalier et de la clinique Sinase, on voulait entrevoir les solutions pour réduire les effets négatifs pour les citoyens.

Vignettes et temps limité

Ainsi, la Ville de Québec a rencontré les résidents du secteur Mont-Thabor qui sont délimités par la 18e Rue, la 25e Rue, le boulevard Henri-Bourassa et le chemin de fer. Après analyse et réflexion, la municipalité propose d’implanter la vignette de stationnement qui serait une extension de la zone 26 et de limiter la durée à 90 minutes du lundi au vendredi excepté pour les détenteurs de vignettes. Une petite zone concentrée devant la clinique Sinase, sur la rue Mont-Thabor, serait limitée à 90 minutes de 9h à 17h du lundi au vendredi pour tout automobiliste. Par ailleurs, le stationnement serait interdit sur la 22e Rue entre le viaduc et Mont-Thabor ainsi qu’à certains endroits qui sont problématiques pour la visibilité et la circulation.

La proposition de la Ville pour le secteur Mont-Thabor

La proposition de la Ville pour le secteur Mont-Thabor

Réactions partagées

Les réactions étaient partagées face à la proposition de la Ville. Si certains étaient satisfaits, d’autres semblaient frustrés de devoir acheter une vignette. Des résidents ont dit être satisfaits de l’interdiction qui existe présentement, mais qu’elle aurait besoin d’être bonifiée. Actuellement, les automobilistes ne peuvent pas se stationner entre 10h et 10h30 ainsi qu’entre 14h et 14h30. Or, les travailleurs de l’hôpital qui travaillent le soir, donc qui arrivent vers 15h30, en profitent pour garer leur automobile sur la rue. Une résidente a dit que certains employés de la fin de semaine laissent leur voiture durant deux jours sans la bouger ce qu’elle déplore. Pour elle, il faudrait ajouter un interdit d’une demi-heure en soirée et l’appliquer la fin de semaine. Or, d’autres ont fait valoir que ça causerait des maux de tête pour leurs visiteurs.

Ce qui a semblé plus faire l’unanimité c’est de prolonger la limite à 18h. Des résidents des rues de l’Émerillon et Bergemont ont dit vivre moins fortement la problématique que ceux de Mont-Thabor. Toutefois, la Ville anticipe que le problème se déplace sur les autres rues. Tous ont salué l’interdiction de se stationner sur la 22e Rue. Dès que la période des vélos se termine, les automobilistes en profitent largement rendant la visibilité très difficile.

Prochaines étapes

La Ville de Québec fera l’analyse des commentaires, puis elle fera une demande de modification règlementaire au Service des affaires juridiques. En août, on fera un relevé terrain à nouveau pour ensuite produire des plans d’installations pour les travaux publics. En septembre, le conseil d’arrondissement devra approuver la modification du règlement. À la fin du mois de septembre, on installera la signalisation, puis on procèdera à la vente des vignettes pour une entrée en vigueur le 1er octobre.

Photos : Marie-Claude Boileau

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.