Une nouvelle crèmerie ouvre dans Saint-Sauveur

Philippe Gamache, sous-chef et Alice Fillion, serveuse, du Bistro Sua Coche. (Crédit photo : Estelle Lévêque)Philippe Gamache, sous-chef et Alice Fillion, serveuse, du Bistro Sua Coche. (Crédit photo : Estelle Lévêque)

Saint-Sauveur – Le bistro Sua Coche profite de l’agrandissement de sa salle à manger pour ouvrir une nouvelle crèmerie sur la rue Saint-Vallier Ouest.

Par Estelle Lévêque

Le restaurant de déjeuners Sua Coche prend de l’expansion. Depuis quelques mois, Richard Gamache et son équipe travaillent sur l’élargissement du local, de l’offre et des horaires d’ouverture de l’établissement. Ouvert depuis l’automne 2022, le Bistro Sua Coche a persévéré et peaufiné son produit, jusqu’à rencontrer sa clientèle. L’événement Saint-Sauveur en Fête, rendez-vous printanier du quartier, a représenté un réel coup de pouce pour faire connaître ce nouveau restaurant aux locaux.

« Depuis cet hiver, on est en pleine croissance et ça n’a jamais arrêté. C’est là qu’on comprend qu’on est bien nichés et que le produit est bon », résume M. Gamache. Battant le fer tant qu’il est encore chaud, le chef-propriétaire du Bistro Sua Coche s’est lancé dans l’agrandissement de sa salle à manger et l’ajout d’une crèmerie à son offre. 

Crèmes molles et sundae à l’érable

En effet, c’est dans le local voisin, anciennement occupé par l’épicerie internationale Amine, que la Crèmerie Sua Coche a ouvert. « Quand on a visité le local, j’ai vu la fenêtre, qui donne directement sur la rue, à hauteur des gens. J’ai dit : ben voyons dont, c’est la place parfaite pour une crèmerie ! », explique M. Gamache.

Ainsi, depuis le 8 juin, l’annexe du commerce propose des crèmes molles simples et abordables. « Tout ce qu’il y a de plus standard ! », s’exclame le chef-propriétaire. Quelques spécialités se retrouvent toutefois sur la carte, comme le sundae à l’érable ou la crème molle aux fraises confites.

Fait maison

Du côté du restaurant, qui propose des déjeuners sept jours sur sept, la salle à manger se dotera dès cette fin de semaine de cinquante places assises supplémentaires. Aux yeux de M. Gamache, les raisons du succès de son restaurant sont diverses.

« Ici, tout est fait maison, à prix raisonnable. Nos fèves au lard, crêpes au babeurre, gaufres, sauces sont toutes fait-maison ! Puis, si je me fie à ce que la clientèle nous dit, les gens reviennent pour la qualité dans l’assiette. C’est toujours chaud, le service est rapide », note le chef-cuisinier, en soulignant par ailleurs que la fermeture du restaurant Kalimera a également profité à son commerce.

En salle comme en cuisine, l’établissement se veut familial. D’ailleurs, son fils, Philippe Gamache, occupe le poste de sous-chef au Bistro Sua Coche. « J’ai appris la cuisine avec une mère et une grand-mère cheffes cuisinières. Mes enfants cuisinent depuis qu’ils sont tout petits. Chez nous la cuisine est ancrée », commente Richard Gamache.

Ainsi, entouré de son équipe de six employés, le chef-propriétaire poursuit son but pour offrir au quartier une place authentique « pour que le monde vienne, s’installe et se sente bien. » Le Bistro et la crèmerie Sua Coche se situent au 281-283, rue Saint-Vallier Ouest.

Commentez sur "Une nouvelle crèmerie ouvre dans Saint-Sauveur"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.