Déneigement : la Ville annonce des améliorations

Opération déneigement

Pierre-Luc Lachance annonçait ce mercredi la mise en place de nouvelles mesures pour l’entretien hivernal à Québec dès cette saison, dont un déneigement plus assidu des trottoirs et l’acquisition de nouveaux équipements.

« Nous avons travaillé sur plusieurs fronts afin que les citoyens, qu’ils soient piétons, cyclistes ou automobilistes, puissent avoir des déplacements sécuritaires cet hiver », déclare le vice-président du comité exécutif responsable de l’entretien des voies de circulation Pierre-Luc Lachance.

Les améliorations sont issues d’abord du rapport de l’étude économique commandée en 2021 afin de contrer une hausse généralisée des coûts des contrats de déneigement et la diminution du nombre de soumissionnaires.

Ce sont 21 recommandations sur 24 qui ont mené à des modifications aux pratiques de la Ville. Il s’agit de modifications aux devis de déneigement, aux types de fondants et abrasifs utilisés et aux horaires des opérations de déneigement.

Par exemple, la possibilité est laissée aux entrepreneurs de favoriser l’enlèvement de jour lorsqu’il n’y a pas d’interdiction de stationner. Le sable, moins couteux, pourra aussi être utilisé en remplacement de la pierre dans les stationnements.

Plus de pistes cyclables déneigées et de trottoirs priorisés

Parmi les améliorations en cours venant de la Politique de viabilité hivernale, on compte l’augmentation des corridors cyclables déneigés (9,9 km supplémentaires par rapport à l’année dernière).

Davantage de trottoirs seront grattés à 3 cm plutôt qu’à 5 cm d’accumulation de neige et le nombre de trottoirs qualifiés de niveau 1 sera bonifié. La Ville ajoutera aussi des zones d’enlèvement déclenché à 7,5 cm plutôt qu’à 10 cm d’accumulation.

De plus, 113 nouveaux feux s’ajoutent aux 100 feux clignotants installés en 2021.

Carte qui pointe les améliorations apportées au déneigement
Source : Ville de Québec.

Au banc d’essais

Cet hiver, la Ville mettra à l’épreuve deux initiatives. Des protecteurs de mobilier urbain (par exemple poubelles, bancs publics et supports à vélo) seront installés pour protéger ces équipements sans devoir les retirer et les réinstaller au printemps.

Aussi, un projet pilote d’interdiction de stationner en tout temps sur un côté de certaines rues de moins de 8,5 mètres (par exemple les rues Saint-Amour, Isabelle Doucinet et de la Drôme) en hiver et dans celles des quartiers centraux sera évalué.

Le but est de faciliter le déneigement des trottoirs. La Ville indique que les citoyens seront consultés avant la mise sur pied du projet pilote.

Afin d’améliorer l’efficacité du déneigement des trottoirs, la Ville a également acquis deux chenillettes et sept brise-glaces rotatifs. Elle est toutefois toujours en attente de la livraison des équipements de brise-glace.

De plus, elle poursuit le développement d’un projet de télémétrie qui, à terme, vise à permettre aux citoyens de visualiser l’avancement des travaux d’entretien et d’optimiser les opérations en ligne.

Ce projet, représentant un investissement de 5 M$, n’a pas d’échéancier fixe pour le moment.

Protecteur de mobilier urbain.
Protecteur de mobilier urbain. Source : Ville de Québec.

Rappels aux citoyens

La Ville demande aux citoyens de dégager la rue de tout obstacle en période hivernale. Elle rappelle qu’il s’agit d’enlever de la voie publique (rue ou trottoir) tout bac de matières résiduelles.

Il est aussi attendu du citoyen qu’il respecte les règlements liés à la disposition de la neige, notamment en prenant soin de ne pas créer d’andain (bande de neige) sur les trottoirs. Il doit aussi déneiger rapidement les toitures en pente à proximité des trottoirs.

Par ailleurs, les citoyens sont invités à limiter leurs déplacements en situation de fortes précipitations. Si une voiture doit être stationnée dans la rue, la Ville demande d’éviter de la garer vis-à-vis une voiture de l’autre côté de la rue afin de laisser l’espace nécessaire pour le passage des véhicules de déneigement.

Le budget affecté au déneigement pour l’année de 2022 est de 67 M$. La Ville proposera un budget bonifié de 10 M$ pour 2023, soit 77 M$, « en raison de l’indexation des contrats, des changements climatiques et du prix du carburant et du transport de neige à la hausse ».

Commentez sur "Déneigement : la Ville annonce des améliorations"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.