La candidate pour la CAQ Pascale St-Hilaire promet d’être à l’écoute des citoyens de Taschereau

Pascale St-Hilaire se présente dans la circonscription de Taschereau sous la bannière de la Coalition Avenir Québec et ce sont pour elle « les êtres humains qui comptent en priorité ».

Voici l’ensemble de ses réponses à nos questions.

Quels gestes voulez-vous poser en priorité en environnement?

Je pense qu’il faut soutenir les groupes et les organismes communautaires dans leurs initiatives pour que la circonscription de Taschereau soit mieux aménagée pour les familles. Les espaces verts et les jardins communautaires sont des exemples concrets, de même que le futur boulevard urbain Laurentien dont une partie se retrouve dans la circonscription.

Je souhaite aussi redonner accès aux berges du littoral Saint-Laurent, en faisant cheminer le projet de Marché Champlain et avec l’interdiction des camions lourds dans le Vieux-Champlain. Je souhaite aussi travailler avec le Port pour soutenir l’aménagement de la promenade du Foulon entre la phase 3 de la Promenade et le Vieux-Québec.

Quels enjeux sociaux sont les plus importants ?

En plus de pouvoir compter sur une offre adaptée de services publics, les personnes en difficulté sur le plan physique ou mental s’appuient sur des services offerts par des organismes communautaires et par des bénévoles répondant à leurs besoins. Le maintien, le soutien financier et le développement de tels services sont souhaités par les personnes ayant besoin d’aide.

Sur le terrain, je constate à quel point les acteurs comme SABSA, le Service d’Entraide Basse-Ville, la Maison Dauphine, Lauberivière, Le Pignon Bleu et j’en passe, font un travail essentiel. Ceci étant dit, les besoins de la population et les enjeux associés à ces besoins dans la circonscription de Taschereau sont nombreux et diversifiés.

Et comme partout au Québec, pour protéger les citoyennes et les citoyens contre l’inflation, il faut remettre de l’argent dans leur portefeuille et c’est
pour cette raison que nous avons présenté le bouclier anti-inflation avec une baisse de taxes, ainsi que des montants pour les plus démunis et pour nos aînés.

Quelle est la préoccupation principale dans votre comté?

La lutte contre l’inflation, la perte du pouvoir d’achat et la pauvreté sont une préoccupation majeure pour les citoyennes et citoyens de Taschereau.
Le maintien à domicile des personnes âgées ou affectées par des problèmes de santé représente une autre préoccupation importante.

Cette préoccupation soulève une réponse appropriée aux besoins de services de santé, de services sociaux, et de soutien à domicile.

Quel est votre endroit préféré dans Taschereau ?

Ce qui fait le charme exceptionnel de cette circonscription, c’est sa beauté, son dynamisme et sa diversité culturelle. Elle regorge d’endroits aussi magnifiques les uns que les autres, les plus belles terrasses en ville, de théâtres, d’événements majeurs, etc.

Je que je préfère le plus c’est une belle promenade au coucher du soleil au Parc de la Rivière Saint-Charles, une bière de microbrasserie à la Cour arrière du Festibière ou faire des emplettes et visiter les commerces sur la rue Cartier et sur la rue Saint-Jean, surtout lorsqu’elles deviennent piétonnes durant l’été.

Ceci dit, je m’intéresse à tous les quartiers dans la circonscription, car tous possèdent leurs particularités et reflètent un mode de vie hétéroclite. Je me sens aussi très attachée à la circonscription car je m’y promène depuis longtemps. Durant la campagne électorale, je visite chaque quartier. Le contact avec les personnes est pour moi fondamental et prédominant. Ce sont les êtres humains qui comptent en priorité pour moi.

D’ailleurs, les enjeux et les préoccupations précédemment énumérés témoignent de mon souci de proximité avec les citoyennes et les citoyens dans la circonscription de Taschereau dans le but de me mettre à l’écoute de leurs besoins et de les servir dans l’exercice d’une responsabilité publique, telle que la fonction de députée.

Quel est votre auteur québécois préféré?

Je me suis toujours intéressée à la littérature québécoise. Lors de mes études et durant ma vie professionnelle, j’ai établi et j’ai développé un lien privilégié avec des auteurs québécois, féminins et masculins, et avec leurs œuvres. Je veux leur rendre hommage et témoigner de mon appréciation et de mon respect à leur égard, sans me restreindre à faire un seul choix. En conséquence, je veux énumérer quelques auteurs qui m’inspirent et que je me suis procuré lors de la récente journée des livres québécois.

  • Monique Giroux et Pierre Gince, Félix Leclerc et nous : 40 regards sur l’homme et son œuvre ;
  • Dany Laferrière, Sur la route avec Bashô ;
  • Michel Jean, Tiohtia:ke ;
  • Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque, Elles ont fait l’Amérique : De remarquables oubliés ;
  • Jocelyne Saucier, Il pleuvait des oiseaux et
  • Catherine Lavarenne, Fragile comme une bombe.

J’ai toutefois un coup de cœur pour madame Kim Thúy, auteure du livre RU. Elle présente avec beaucoup de finesse son parcours ainsi que son histoire d’immigration au Québec qui m’a beaucoup touchée. C’est une femme qui m’inspire grandement.

Commentez sur "La candidate pour la CAQ Pascale St-Hilaire promet d’être à l’écoute des citoyens de Taschereau"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.