L’entraide et la communauté forment le coeur de la Ruche Vanier

La Ruche Vanier montre constamment son importance et son implication dans la communauté. (Photo : Mélissa Gaudreault)

La Ruche Vanier, dont les locaux se situent à la Place Fleur de Lys, se donne pour mission d’améliorer la qualité de vie et le pouvoir d’action de ses citoyens.

Par Mélissa Gaudreault

L’organisme offre plusieurs services aux citoyens qui touchent à plusieurs besoins de base.

« Le volet service, c’est surtout de l’aide alimentaire », déclare François Labbé, directeur général de La Ruche Vanier.

L’aide alimentaire se traduit sous plusieurs formes : une épicerie communautaire hebdomadaire, la distribution de paniers de Noël pendant la période des fêtes et une aide d’urgence mensuel. L’organisme achète une partie des denrées alimentaires et l’autre partie provient de Moisson Québec.

L’organisme procure des meubles de base à ceux qui en ont besoin (ex.: lit, électroménagers, etc.) et d’autres types de matériel (ex.: matériel scolaire, vélos en partenariat avec Cyclo Nord-Sud, vêtements, etc.).

Des bénévoles préparent aussi des repas qui sont distribués à travers l’aide alimentaire, dans les écoles et à faible coût dans les commerces.

Activités

L’une des grande activités organisée par la Ruche Vanier a fait des jardins communautaires dans les cours de plusieurs écoles du quartier comme à l’École Sans-Frontières.

Ils sont utilisés pour faire des activités pédagogiques avec les élèves durant l’année et comme jardins de récolte par les citoyens pendant l’été.

Elle a également le projet d’y installer une serre afin de prolonger la saison de récolte. Un autre jardin sera installé à l’École Notre-Dame-du-Canada cet été.

Développement communautaire

Une autre des missions principales de l’organisme est de faire du développement communautaire, en collaboration avec les écoles, les organismes communautaires et les citoyens du quartier Vanier autour de projets communs, afin de répondre aux besoin des résidents.

La Ruche Vanier a notamment créé plusieurs organismes comme La Butineuse Vanier, la Maison de jeunes de la Parenthèse.

Un projet de lieu communautaire est en construction. Il comprendra par exemple une salle multi-fonctionnelle pour les activités, des organismes communautaires, un CPE et autres.

L’organisme reçoit son financement de Centraide, le Ministère de la Santé et des Services sociaux, la Santé publique, la Ville de Québec, et surtout de la Fondation Chagnon.

Commentez sur "L’entraide et la communauté forment le coeur de la Ruche Vanier"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.