Sol Zanetti invite les électeurs à « envoyer un message clair à la CAQ »

Sol Zanetti, député solidaire dans Jean-Lesage.Sol Zanetti, député solidaire dans Jean-Lesage. Photo courtoisie.

Le député solidaire Sol Zanetti annonçait ce lundi se représenter aux prochaines élections comme candidat dans Jean-Lesage à la suite du départ très commenté de sa collègue Catherine Dorion, députée dans Taschereau.

Sol Zanetti rappelle avoir gagné de justesse par 699 voix et s’attend encore « à un duel épique avec la CAQ cette année ». Pourquoi les électeurs de Jean-Lesage devraient lui accorder une seconde fois leur confiance ?

« La Capitale-Nationale en avance sur la tendance historique » 

La particularité de la prochaine élection selon Sol Zanetti est la présence politique acquise par Québec solidaire avec ses deux députés à l’Assemblée nationale.

« On a passé quatre ans à montrer qu’on était efficace sur le terrain et que ça pouvait aller plus loin, soutient-il. Je pense qu’on est dans une position où on peut se permettre d’être optimiste et dans laquelle on peut renforcer cette voix environnementaliste, indépendantiste et de gauche. » 

Selon le député, la présence solidaire dans la Capitale-Nationale démontre une tendance progressiste indéniable et une opposition ferme à la CAQ et « à son piètre bilan ».

« La CAQ a augmenté la norme de nickel de cinq fois, dit Sol Zanetti aux électeurs. Ils mettent notre santé en péril. Imaginez s’ils gagnaient Jean-Lesage ce qu’ils se permettraient de faire. Moi ça me fait capoter. Il faut élire plus de solidaires. » 

Il souligne aussi qu’en 48h, plus de 125 personnes ont rempli un formulaire pour l’appuyer dans sa campagne : volonté citoyenne qu’il trouve enthousiasmante.

Le bilan de QS : « allié de l’environnement et des mouvements sociaux »

« Il y a beaucoup de groupes environnementaux, particulièrement à Limoilou, qui n’avaient jamais eu l’appui de leurs députés, affirme Sol Zanetti. En s’alliant au mouvement citoyen, en étant leur porte-voix à l’Assemblée, on a réussit à protéger la vocation agricole des terres des Soeurs de la Charité. On a réussit aussi à faire annuler le projet Laurentia en augmentant la pression populaire et en étant l’allié des mouvements sociaux écologistes. »

Selon le député de Jean-Lesage, Québec solidaire est parvenu à modifier une part importante de l’opinion publique.

« Je pense qu’on a eu un rôle important à jouer dans les reculs successifs du projet du troisième lien qui j’espère reculera jusqu’au bout pour disparaitre », ajoute Sol Zanetti.

Dans le même esprit, les députés solidaires ont selon lui permis de « faire débloquer les obstructions de certains députés caquistes sur le dossier du tramway ».

Au-delà de l’opposition au 3e lien : l’accès aux soins de santé

Quels sont les dossiers qui tiennent à coeur le député solidaire si on omet celui de l’opposition au troisième lien ?

« Je veux qu’on ait une meilleure couverture médicale et un meilleur accès à la première ligne, particulièrement dans les quartiers populaires à Québec, affirme Sol Zanetti. Il y a des quartiers qui sont des déserts médicaux, où les gens n’ont pas accès à un médecin de famille ni au sans rendez-vous. Le modèle de reconstruction du système de santé de la CAQ ne répond pas à ce problème. Il ne fait que nous enfoncer dans une première ligne privatisée et impossible à organiser en fonction de nos besoins réels. »

L’amélioration de l’accès aux soins médicaux passe selon lui par la dé-privatisation du système de santé pour avoir un contrôle sur l’emplacement des ressources. Il s’agit aussi de « ramener les soins dans les CLSC qui ont été construits au coeur des communautés, accessibles en transports en commun ».

Les électeurs de Beauport

Nous entendons moins parler de la partie beauportoise du comté. Que se passe-t-il de ce côté ?

« On a soutenu plusieurs projets beauportois, par exemple un groupe qui veut faire une forêt nourricière et qui est très actif pour préserver les boisés, soutient le député solidaire. On s’est beaucoup positionné en faveur de la transformation de l’autoroute Dufferin en boulevard urbain. Aussi, on est en soutien aux organismes communautaires qui viennent en aide aux personnes qui vivent des insécurités alimentaires ou en situation d’itinérance. »

Les enjeux de Beauport ont selon lui été moins médiatisés dans les dernières années malgré le fait « qu’il s’y passe beaucoup de choses ». Sol Zanetti souligne qu’une mobilisation citoyenne se manifeste de plus en plus à Beauport.

L’indépendance pour QS : une urgence

« Je pense qu’on est le seul parti politique représenté à l’Assemblée nationale qui a écrit un argumentaire indépendantiste, soutient le député. Les 10 députés solidaires ont pris la plume pour écrire un livre qui dit pourquoi il y a urgence de faire l’indépendance. »

Sol Zanetti affirme que le programme de Québec solidaire est « le plus indépendantiste depuis le RIN ». Il se distingue du Parti québécois selon lui parce que le PQ « a uniquement comme finalité la souveraineté de l’État québécois ».

« Il y a bien des États dans le monde qui sont souverains, mais où les peuples n’ont pas le pouvoir sur leur avenir, où il n’y a pas de souveraineté populaire », affirme le député.

L’objectif de QS est cette « souveraineté populaire », qui doit passer par l’indépendance du Québec.

« On veut la souveraineté jusqu’au bout », conclut Sol Zanetti.

Commentez sur "Sol Zanetti invite les électeurs à « envoyer un message clair à la CAQ »"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.