Des bibliothèques près des écoles SVP

Quoi qu'on dise par Martin ClaveauAura-t-on encore un Grand Marché à Québec après les fêtes? Voilà la grande question que plusieurs, comme Martin Claveau, se posent. (Photo : archives Carrefour de Québec)

Il y a longtemps, dans le temps où les parents avaient le droit d’entrer dans les écoles, j’ai découvert la bibliothèque de l’école primaire Saint-Fidèle que fréquente et adore ma fille. Située dans un petit local, cette bibliothèque reposait en partie sur la collaboration de bénévoles pour fonctionner. En conséquence, le choix des ouvrages qu’on y retrouvait était ma foi plutôt mince. À l’époque, je me suis dit que ça n’avait pas de sens d’avoir si peu d’espace consacré aux livres dans une école primaire. À peu près tout le monde passe son temps à vanter les mérites et les bienfaits de la lecture, alors ça me semblait un peu contradictoire de voir ça. 

 Bien sûr, les problèmes des bibliothèques scolaires sont multiples et s’entremêlent dans un vaste foutoir, avec tous ceux de l’éducation. L’aération des locaux, le manque d’enseignants ou d’orthopédagogues et pleins d’autres joyeux constats décourageants qui sont faits par plein de gens qui connaissent ça bien mieux que moi.  Il me semble toutefois un brin difficile de faire aimer les livres aux enfants quand on n’en a pas. 

Je ne blâme ici, ni la direction, ni les professeurs de l’école pour une telle situation qui n’est pas exclusive à l’école de ma fille.  Le coupable serait plutôt notre sous-investissement collectif en éducation dont les enfants actuels payent le prix. 

Sans dépenser plus d’argent, parfois, il faudrait juste que certains intervenants se parlent plus, tout simplement pour trouver des solutions.  Ma proposition pour contourner la pauvreté des bibliothèques scolaires n’est pas magique, mais elle a le mérite d’être simple. Et si pour une fois, on faisait fi des juridictions scolaire et municipale, pour le plus grand bien des enfants, ça donnerait quoi? 

À Québec, nous disposons d’un réseau de bibliothèques municipales de bonne qualité et notre population en profite.  Pourtant, la plupart des succursales de bibliothèques ne sont même pas situées près des écoles. À ma connaissance, la seule qui soit située près d’une école est celle de Saint-Charles Garnier, sur le boulevard où on va couper des arbres pour faire passer le tramway.  En fait, cette bibliothèque est située à proximité d’une école privée secondaire… Ça ne s’invente pas! 

Il serait approprié qu’à l’avenir les nouvelles succursales de la bibliothèque soient toujours construites près des écoles. Tout le monde y gagnerait et les enfants auraient accès à un meilleur environnement pour apprendre. Les heures scolaires ne constituent pas la période de pointe des usagers réguliers, alors cela optimiserait l’utilisation de ces équipements. Les écoles pourraient du même coup consacrer moins de sous à cette part de leurs dépenses. Il me semble que ça aurait du sens. 

Je ne sais pas si c’est envisageable, car tout le monde a son carré de sable, son syndicat, son budget et ses contraintes, autant les écoles, les commissions scolaires que la ville.  Il me semble que ce serait bien que ça se fasse et que tout ce beau monde se parle et mette des ressources en communs pour le plus grand bien des enfants. 

Selon des rumeurs que j’entends, on risque de devoir déplacer la bibliothèque Saint-Charles de Limoilou dans les prochaines années.  Il se peut que ce soit nécessaire pour faciliter le passage du futur tramway qui devra faire un virage au coin de la 4e rue et de la 4e Avenue.  Ce n’est pas officiel, mais ça se pourrait. 

Suggestion comme ça, si ça se trouve, on pourrait peut-être essayer de commencer par-là. Quand sera venu le temps d’en construire une nouvelle, ça serait le fun que la Ville que fasse le choix de situer sa bibliothèque tout près de l’école Saint-Fidèle.  Si jamais ça se fait, ma fille n’y sera plus, mais ceux qui vont la suivre en profiteraient et auraient tout plein de beaux livres pour les aider à les aimer. On aurait comme l’impression d’avancer. 

M.C.

Commentez sur "Des bibliothèques près des écoles SVP"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.