Un pionnier de la caricature québécoise à l’honneur à place d’Youville

CaricaturisteLe défunt caricaturistes Robert LaPalme (courtoisie).

Une exposition en plein air dédiée à celui que l’on considère comme le père de la caricature moderne au Québec, Robert LaPalme, sera à l’affiche à la place d’Youville jusqu’au 18 février. Décédé il y a 25 ans, LaPalme a fait carrière pendant plus de 60 ans. Il a notamment collaboré à plusieurs revues et journaux tels Le Devoir.

L’exposition L’art et l’humour de Robert LaPalme est présentée par Québec BD. On peut y admirer de nombreuses œuvres et caricatures, le tout accompagné des textes du spécialiste Pierre Skilling.

« De ses débuts dans L’Almanach de la langue française à ses couvertures pour la revue Cité libre, en passant par ses œuvres picturales, son Salon international de la caricature ou encore ses années à Québec, l’exposition offre l’occasion de redécouvrir cet artiste dont l’influence est toujours présente » , indique Québec BD par voie de communiqué.

« Je dirais que son legs peut être qualifié de ‘‘joyeux’’ puisqu’il comporte une projection dans l’avenir et un message important : celui de ne jamais exclure l’humour de nos vies. C’est une des raisons qui lui faisaient dire que la caricature était supérieure aux autres formes d’art figuratif, car en plus de surprendre et choquer, elle fait rire et informe le public », souligne de son côté Me Jean-Pierre Pilon, ami et fiduciaire de Robert LaPalme, dans le même document.

L’exposition devrait aussi être présentée ailleurs sur le territoire de la Capitale au courant de l’année.

L’artiste

Né en 1908, Robert LaPalme s’est imposé au cours de sa carrière comme l’un des plus brillants caricaturistes de son époque et l’un des meilleurs ambassadeurs de cet art, au Québec et ailleurs. De ses débuts dans les années 30 jusqu’à son décès en 1997, il a collaboré comme dessinateur à de nombreuses publications et journaux tels Le Devoir, Le Droit (Ottawa) et le défunt L’Action catholique (Québec), en plus de créer des œuvres d’art public.

Chez nous, il a également contribué à la diffusion de l’art moderne, en fondant la Galerie municipale du Palais Montcalm, en 1941, et en y présentant, avant tout le monde, les œuvres de Pellan et de Borduas. Il a aussi milité par son œuvre de peintre pour l’évolution des arts figuratifs.

Son engagement envers la caricature et les arts du cartoon s’est poursuivi même après avoir tourné la page sur son travail de dessinateur de presse, en donnant naissance au Pavillon de l’humour de Terre des Hommes et au Salon international de la caricature de Montréal, rappelle Québec BD.

LaPalme est sans contredit le fondateur de la caricature moderne au Québec et a fait entrer l’image satirique québécoise dans le vingtième siècle. En devenant le premier véritable dessinateur éditorialiste au Québec, il a contribué à définir le métier de caricaturiste tel qu’il se pratique aujourd’hui dans les grands quotidiens québécois, affirme l’organisme spécialisé dans la bande dessinée.

L’art et l’humour de Robert LaPalme est présentée depuis quelques jours à la place d’Youville. Elle est accessible jusqu’au 18 février 2022.

Commentez sur "Un pionnier de la caricature québécoise à l’honneur à place d’Youville"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.