Tu n’es personne!?

Jayman

“J’aimerais ça être quelqu’un!”

C’est la drôle de confidence que mon amie m’a faite, pendant qu’on profitait du beau temps des derniers jours pour marcher autours de la rivière Saint-Charles en riant des gens qui ont oublié comment s’habiller quand il fait froid.

C’est toujours un délice de les entendre se plaindre. “Y fait freeeeeeeetttttte!”. Mais oui, mais pauvre toi! T’as juste à t’habiller sur le sens du monde. Mets une tuque, des mitaines, et laisse tomber tes bermudas!

Bref. C’est entre deux zozos qui grelottent que mon amie me dit qu’elle est tannée de ne pas être “quelqu’un”!

C’est étrange. J’aurais juré que j’ai passé les sept dernières années de notre amitié avec quelqu’un. Une personne fabuleuse, pleine de vie. Mais non. Apparemment, ça fait sept ans que je prends des marches avec personne, que je parle avec personne. Moi qui croyais être ami avec un humain, j’étais ami avec du vent!

Elle sourit. “Mais non, mais c’est pas ça. C’est juste que je suis tannée d’être invisible.”

Je la regarde droit dans les yeux. “C’est parce que t’es consciente que je te vois? T’es là. Devant moi. Je vois tous tes cheveux, et ta face tout autours!”

Et c’est là qu’elle laisse tomber le gros de sa confidence matinale. “Ce que je vais faire, je vais auditionner pour une émission de télé-réalité! Je sais pas laquelle. N’importe quelle émission qui va faire de moi une vedette. Je veux être une vedette. Es-tu fâché?”

Pourquoi est-ce que je serais fâché? Oui, c’est vrai que pour moi, la télé-réalité, c’est vide, stupide et abrutissant. Mais en même temps, ça représente l’accomplissement suprême de la télévision. Des heures de vide intersidéral pour remplir les temps morts entre les pubs. Du génie. C’est comme la conquête spatiale. J’ai bien beau trouver que c’est un gaspillage complètement inutile des ressources de l’humanité et que ça nous détourne des recherches visant à régler des problèmes beaucoup plus urgents et fondamentaux, il n’en reste pas moins que je suis capable d’admirer l’accomplissement d’envoyer des humains vivre dans l’espace, ou d’envoyer des satellites faire une balade dans les confins de l’Univers.

Bon, ça peut paraître bancale de comparer la télé-réalité à la conquête spatiale, mais au fond, les deux ne font que chercher de nouvelles étoiles dont on aura déjà oublié le nom demain.

Je lui dit. “Je ne suis pas fâché. Mais je vais t’avouer que je ne comprends pas. Je ne comprends pas que tu veuilles devenir une vedette.”

Elle hausse les épaules. “Parce que c’est poche, être perdue dans la masse. Je veux m’élever au-dessus de tout ça, que les regards soient tournés vers moi. Je veux qu’on m’admire, qu’on m’envie. Il me semble que tu devrais comprendre ça. Tu fais de l’humour! Tu vas pas me faire croire que c’est pas pour être admiré!”

Je rougis. “Bin là, c’est certain que je veux être connu et admiré. Mais l’idée d’être une vedette m’intéresse pas vraiment. J’ai pas envie de signer des autographes ou des prendre des selfies. Et je n’ai surtout pas envie de devoir m’arrêter à tous les coins de rue pour parler avec des inconnus, ce qui va à l’encontre de tout ce que m’a enseigné ma mère!”

Et puis, on va être honnête. J’ai envie d’être admiré pour la qualité de mon travail et de mon talent. Pas juste parce que j’ai passé à la télé.

Elle semble découragée. “Mais oui, mais toi, t’as un talent. Pas moi. J’ai rien d’intéressant à mettre de l’avant pour devenir une vedette. Alors la télé-réalité est ma seule option. Le seul talent dont t’as besoin pour être là, c’est d’être cave et superficiel!”

Mais justement. Tu n’es ni cave, ni superficielle, mon amie. Tu es intelligente, drôle. Tu possèdes la meilleure écoute au monde. Et tu connais toutes les blagues des Simpsons par coeur. Ok, ce ne sont pas des qualités qui mènent au vedettariat. Mais elles mènent directement à devenir un excellent humain (à l’exception peut-être des blagues des Simpsons). Et ça, pour moi, c’est ce qui fait que t’es réellement quelqu’un!

Publicité

Commentez sur "Tu n’es personne!?"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.