Des lettres pour faire le pont entre les aînés et les jeunes

AînésAînés et jeunes s'écriront des lettres dans le cadre du projet (photo à titre illustratif - Cottonbro/Pexels.com).

Facteurs de bonheur est une initiative du Machin Club. De novembre au printemps 2022, des jeunes et des aînés s’écriront une lettre par mois en se basant sur six thèmes précis. Des personnalités du monde littéraire de la région de Québec encadreront les participants et participantes.

À travers une correspondance manuscrite, des aînés feront la connaissance de jeunes citoyens de Québec. Portées par des thèmes mensuels de novembre à avril, les autrices Hélène Matte (avec les jeunes) et Vanessa Bell (avec les aînés) écriront des textes et poèmes qui guideront les participants du projet.

Dix aînés et aînées qui fréquentent les Loisirs Montcalm seront jumelés à dix jeunes âgés approximativement entre 10 et 17 ans.

Certains organismes seront ciblés pour le recrutement des jeunes, mais tous les pré-ados et ados intéressés par l’aventure pourront y participer.

Naissance du projet

L’idée est née pendant la pandémie et le confinement, alors que les gens, autant les jeunes que les aînés, étaient isolés derrière leurs écrans, raconte Paméla Bisson du Machin Club. Le projet a pour but de créer des ponts entre deux générations qui ont des repères technologiques, temporels et de communication différents, ajoute-t-elle.

En s’inspirant de certains thèmes, les jeunes et les aînés s’écriront une lettre par mois pendant six mois. Grâce à la collaboration des Loisirs Montcalm, des rencontres mensuelles avec les autrices permettront notamment d’échanger sur les thématiques à l’honneur : l’éducation, le progrès, le temps, la fête, l’ennui et la ville.

Le projet se terminera en avril 2022 alors que les participants seront appelés à rencontrer leur correspondant lors d’un thé au Château Frontenac.

Un court métrage documentaire s’inspirant du dialogue intergénérationnel sera produit pour témoigner de l’expérience.

Facteurs de bonheur doit avoir lieu en présentiel. Si jamais les consignes sanitaires venaient qu’à changer, l’événement se poursuivrait en mode virtuel.

Des collaboratrices de taille

Facteurs de bonheur compte sur des collaboratrices de taille afin de mener à bien à sa mission. « L’idée est de faire honneur au talent de la ville de Québec au niveau de la littérature », dit Mme Bisson, en entrevue le 26 octobre.

​Vanessa Bell est codirectrice de l’organisme en arts littéraires CONTOURS, critique à la revue Le Sabord, membre du comité de rédaction chez Lettres québécoises, présidente de la Table des lettres de Québec et Chaudière-Appalaches et chroniqueuse culturelle à la radio de Radio-Canada.

Poète indisciplinaire et travailleuse culturelle depuis plus de vingt ans à Québec, Hélène Matte est une poète tout terrain engagée dans sa pratique et sa communauté. Elle est à la fois écrivaine, conceptrice d’événement, performeure et artiste visuelle, mère de famille et citoyenne.

Sophie Grenier-Héroux guidera quant à elle les participants dans l’écriture. Journaliste pigiste pour plusieurs publications, dont Le Devoir et Le Soleil, Mme Grenier-Héroux est aussi autrice pour le spectacle Contes à passer le temps qu’elle a cofondé en 2011. Actuellement, elle termine l’écriture d’un livre pour enfants.

Les six thèmes qui animeront la correspondance entre les aînés et les jeunes écrivains seront quant à eux illustrés par Bach (Estelle Bachelard).

On peut en savoir davantage sur Facteurs de bonheur en consultant le site web ou la page Facebook du Machin Club.

Publicité

Commentez sur "Des lettres pour faire le pont entre les aînés et les jeunes"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.