Geneviève Hamelin quitte avec le sentiment du devoir accompli

Régis Labeaume en point de presse ce jeudi après-midi.

Régis Labeaume annonçait jeudi après-midi le départ de Geneviève Hamelin, conseillère dans le district de Maizerets-Lairet et présidente de l’arrondissement de la Cité-Limoilou. Deux autres élus, Sylvain Légaré et Jérémie Ernould, quitteront également la vie politique.

« Geneviève est dans la vie la personne qui m’a le plus souvent grondé », souligne Régis Labeaume. Geneviève Hamelin, élue en 2009 dans le district de Saint-Sauveur, s’est dite « fière et honorée d’avoir été au côté du maire ».

Après 12 ans en politique municipale, elle estime avoir accompli son devoir : « Ma plus grande motivation était de faire honneur à la confiance des citoyens », affirme-t-elle.

Geneviève Hamelin a aussi occupé le poste de présidente du conseil municipal de 2013 à 2020. Elle remercie ses collègues, les employés municipaux et les citoyens impliqués : « Ensemble, nous aurons beaucoup accompli », conclut-elle. M. Labeaume affirme être convaincu de « revoir cette femme brillante en politique un de ces jours ».

Deux autres « derniers » départs

Le conseiller municipal de Val-Bélair, Sylvain Légaré, qualifié de « star » par le maire, ne se représentera pas non plus à la prochaine élection.

Député de Vanier de 2004 à 2008 et conseiller avec Équipe Labeaume depuis 2009, il a aussi débuté une carrière d’entrepreneur. « Tu veux pas faire ça le mandat de trop », affirme-t-il. « On a viré Val-Bélair boute pour boute. », poursuit M. Légaré en référence au rajeunissement de la municipalité.

Jérémie Ernould, représentant le district de Robert-Giffard et siégeant au comité exécutif depuis 2018, affirme avoir vécu quatre merveilleuses années dans l’Équipe Labeaume.« Ce que j’ai aimé le plus, c’est le contact humain », souligne Jérémie Ernould. Le maire a d’ailleurs manifesté son plaisir de l’accueillir « dans le club des ex » à titre de jeune membre.

« L’adage veut que ce soit plus difficile de sortir de la politique que d’y entrer », avait affirmé Régis Labeaume avant d’annoncer les nouveaux départs qui, a-t-il assuré, sont les derniers. Les trois élus signalent par ailleurs leur regret de ne pas pouvoir travailler avec Marie-Josée Savard.

Équipe Marie-Josée Savard : continuation ou rupture ?

« On veut tous que Marie-Josée gagne », proclame Régis Labeaume.

Des 14 personnes formant l’équipe Labeaume il y a trois mois, il reste après l’annonce d’aujourd’hui cinq candidats dans l’équipe de Marie-Josée Savard.

À la question de savoir si le parti est à rebâtir, Mme Savard dit « ne pas voir la chose de cette façon ». Elle explique que cela est positif selon elle puisque « ça permettra d’ajouter de nouvelles personnes et de nouvelles visions ».

« Je suis très contente de la situation, poursuit Marie-Josée Savard, j’aurais voulu garder tous ceux qui ont quittés, mais ils avaient leur raison. »

En réponse à la critique jugeant que la reprise de la formule « Équipe Marie-Josée Savard » a quelque chose de monarchique, celle-ci assure que « chaque personne a droit à son opinion ». Elle affirme que son prénom a été ajouté pour souligner le fait qu’elle est une femme, ce qui marque une différence avec Équipe Labeaume.

Régis Labeaume terminait en annoncant son « fadeout » et en laissant entendre qu’il laisserait de plus en plus de place à Mme Savard. Il déclare qu’il gardera à l’avenir le silence par rapport à plusieurs dossiers en cours, dont celui concernant le 3e lien.

Publicité

Commentez sur "Geneviève Hamelin quitte avec le sentiment du devoir accompli"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.