Recyc-Québec
Sabrina Sirois
Home À la Une Et si on ramenait le SRB ?

Perdre sa vie aux lumières

Je ne croyais jamais dire ça, mais c’est à se demander s’il ne vaudrait maintenant pas mieux de ramener l’ancien projet de SRB (système rapide par bus) passé à la trappe, il y a un moment ? L’épisode du BAPE (Bureau d’audience publique en environnement) a été éprouvant pour les responsables du réseau de transport structurant. En fait, je rigole, mais c’est parfois à se demander pourquoi nous appelons encore ça un réseau structurant, puisque ça change tout le temps. Pour résumer, mettons que beaucoup de monde se posent des questions et que les réponses ne viennent pas vite vite…

Au commencement du dossier, le maire Labaume avait choisi d’opter pour un SRB, parce que ça coûtait moins cher. Ça permettait aussi d’établir une forme relativement plus évoluée de transport en commun que ce à quoi nous avons droit présentement. Le Premier ministre Philippe Couillard lui avait par la suite fortement suggéré revenir avec un projet de tramway. À ce moment-là, l’argent ne semblait pas un problème. 

Ça, c’était bien avant la pandémie. 

Depuis, à regarder ça aller en l’observateur que je suis, j’ai un peu l’impression que l’on construit l’avion en volant, pour reprendre une expression du premier Ministre Legault. Avec l’abandon récent de la partie trambus du projet, pour son remplacement par de bons vieux métrobus, on a donné encore un peu l’impression d’improviser. 

Le Covid-19 aura des répercussions partout, alors il est difficile de dire qu’elles seront celles-ci sur le prix de la construction des tramways. Entendons-nous cependant, il serait surprenant que ça baisse. Il y a aussi des questions sur l’achalandage éventuel du transport en commun qui se posent. Tenons donc pour acquis qu’il risque d’y avoir encore d’autres modifications au projet actuel. 

Que se passera-t-il si les coûts explosent et qu’on se ramasse à ne pouvoir se payer qu’un bout de tramway qui ne fait que la moitié de son trajet actuel ? Si le passé est garant de l’avenir, il est possible que ce soit le cas. 

Ça fait que j’en suis rendu à me demander s’il ne serait pas plus sage de revenir à un projet de SRB qui aurait une plus grande portée, que ce qu’on nous propose pour 3,3 milliards de dollars. Laissons tomber les rails, mais faisons plus de trambus ou de SRB et quadrillons la région, pour moins cher. Il vaudrait probablement mieux n’avoir qu’un seul moyen de transport qui circule pratiquement partout sur une base fréquente, qu’un amalgame de machins qui font chacun leur bout de chemin. 

Une réponse à ce billet
  1. Je trouve que votre éditorial a bien du sens. Le tramway n’amènera rien de plus car il va circuler sur des artères déjà desservies, hormis le tunnel en haute ville, et il va défigurer la ville. De plus, je suis certaine que les personnes se déplaçant vers Marly, le CHUL et les autres bureaux sur le Boul Laurier auront probablement un transfert de plus pour se rendre à destination. Elle est où l’économie de temps ? C’est sans compter les stations qui seront très distancées sur la colline parlementaire et qui amènera encore plus de piétons dans le secteur.

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.