Une nouvelle opportunité pour CKIA

Denis Blanchette CKIAPhoto : Courtoisie

Saint-Roch — La station de radio communautaire CKIA 88, 3 FM doit déménager du secteur de la basse-ville. Malgré le choc de l’annonce, Denis Blanchette, président du conseil d’administration de CKIA, voit ce changement avec optimiste. 

Par Chloé Lemon

Ayant appris la nouvelle à la fin septembre, la radio dispose d’un certain temps avant son déménagement, car son bail est valide jusqu’en 2021. «J’aime toujours regarder les choses avec optimiste, même quand c’est dérangeant. Donc, je vois ça comme une opportunité pour CKIA de faire les choses autrement», mentionne DENIS BLANCHETTE.  

Saint-Roch et Saint-Sauveur privilégiés

Les quartiers de Saint-Roch et Saint-Sauveur sont les deux points d’ancrage. Par contre, le quartier Saint-Roch pose une certaine difficulté. Celui-ci a émergé depuis quelques années, ce qui a amené une augmentation des prix de loyer. «Je suis content que Saint-Roch se développe, mais pour nous, c’est plus difficile. Il faut simplement allier nos besoins avec notre capacité à payer», souligne le président du conseil d’administration de CKIA. 

«Nous sommes une radio communautaire, nous ne sommes pas très riches, nous ne pouvons pas nous permettre de folies, donc je regarde pour voir s’il y a des opportunités pour la suite des choses à CKIA», ajoute-t-il. Pour l’instant, quelques emplacements ont été sélectionnés pour présenter au conseil d’administration, mais les démarches continuent toujours. 

Virage numérique

Une nouvelle émission d’informations locales verra le jour, concernant les nouvelles qu’aucun média ne couvre. De plus, il y a un nouveau venu sur les ondes, soit François Martel, qui animera tous les dimanches matins. Près de 150 bénévoles travaillent à la station de radio. «CKIA est une radio dynamique, vivante, animée par des bénévoles qui sont toujours à l’affût des nouvelles pour rejoindre leurs auditoires», souligne M. Blanchette. 

Présentement, un virage numérique s’amorce vu les changements technologiques. Le directeur de la programmation est très actif à ce niveau-là. Aujourd’hui, une station de radio doit diffuser sur le Web, les réseaux sociaux… «De moins en moins de gens ouvrent la radio. Désormais, on s’intéresse beaucoup à la baladodiffusion», mentionne Denis Blanchette. 

De nouveaux projets seront annoncés sous peu. Consultez leur site Internet pour d’autres détails.

Publicité

Commentez sur "Une nouvelle opportunité pour CKIA"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.