Sabrina Sirois
Recyc-Québec
Home À la Une La Vie : troisième publication de Jérémy Demay

La Vie : troisième publication de Jérémy Demay

Québec – L’auteur et humoriste Jérémy Demay a fait paraître son troisième livre La Vie à l’automne dernier. Différent des deux précédents livres dans sa structure, l’ouvrage est une conversation entre deux amis qui partagent leur vécu et leur sagesse.

Les adeptes de l’auteur JÉRÉMY DEMAY seront ravis de le retrouver dans sa troisième œuvre. Lui et son ami FRANCK LOPVET, conférencier sur le développement personnel, ont passé au travers de plusieurs thèmes permettant de se remettre en question sur des comportements et des pensées que l’on adopte sans nécessairement s’en rendre compte au quotidien. 

Les «post-its» typiques de Jérémy Demay s’y retrouvent comme de petits pense-bêtes résumant chaque chapitre en leur essence. Plusieurs sujets y sont traités, des épreuves quotidiennes à la maladie en passant par les mécanismes qu’on développe pour passer au travers des difficultés.

Des principes de vie

Leur conversation est centrée sur les comportements que l’on adopte au quotidien plus ou moins consciemment. Nos rapports avec notre famille, nos amis ou notre conjoint(e) font partie des sujets abordés. 

Ce livre peut s’avérer utile également aux personnes ayant vécu des périodes éprouvantes. Selon les auteurs, il peut s’agir de moments privilégiés pour se départir de fardeaux et pour se construire. «Les pires moments sont aussi les plus transformateurs», affirme Jérémy.

Il s’agit aussi d’un outil pratique pour amorcer un travail d’introspection important. Le fait de gagner en assurance personnelle permet de laisser de côté, ou du moins, de prendre conscience de peurs qui nous habitent tous à différents degrés. Franck Lopvet affirme qu’ «on sait parfaitement qu’on ne peut pas se protéger de la douleur, de la souffrance ou des deuils». D’après lui, lorsqu’on s’accepte pleinement, on arrive aussi à accepter les risques que comporte la vie sans s’attacher aux sécurités que l’on tente d’accumuler pour se rassurer (relations, objets, assurances et autres). Nous devenons «une raison suffisante de vivre pour nous-même».

Certains pourront reprocher à l’ouvrage de simplifier certaines réalités complexes. Il n’en demeure pas moins que la réflexion du lecteur risque de lui apporter des pistes intéressantes sur ses choix et décisions de vie. 

L’humoriste était de passage 28 janvier à Québec à la Salle Albert-Rousseau avec son spectacle nommé Vivant.

Photo : Courtoisie

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.