Recyc-Québec
Sabrina Sirois
Home À la Une Un premier roman pour Manon Labrie

Un premier roman pour Manon Labrie

Québec – Manon Labrie, auteure de Québec, reconnue pour son recueil de nouvelles Cœur de Lion sort un premier roman intitulé Marilyn & James. En entrevue, l’auteure discute de ses inspirations. 

Ce roman relate des faits biographiques entremêlés de fiction. Les personnages principaux sont deux icônes : Marilyn Monroe et James Dean. L’auteure se questionne : et s’ils s’étaient rencontrés ? Les thèmes du destin, de la rencontre inattendue et de l’amour sont centraux. 

Récit de Marilyn Monroe

MANON LABRIE avait regardé tous les films et lu la majorité des livres sur James Dean. Quant à Marilyn Monroe, la plupart des gens connaissent le personnage. «Je n’avais pas vu beaucoup de films ou lu beaucoup de livres sur elle au départ, mais j’éprouvais une fascination pour elle», mentionne-t-elle. Donc, l’inspiration part d’un intérêt personnel pour ces deux acteurs des années 1950. 

En 2010, Mme Labrie découvre le livre Fragments, qui regroupe tous les écrits de l’actrice connue, soit des poèmes, des lettres et des réflexions. «Ce livre-là a été une révélation pour moi», mentionne l’auteure. En effet, cet ouvrage permet de saisir un autre côté de cette femme mythique : elle s’intéressait à la littérature et aux arts. «Ça m’a beaucoup inspirée, car j’ai décidé d’écrire au «je». Je voulais respecter le plus possible la sensibilité et la fragilité que j’avais décelées dans les lettres et les poèmes de Marilyn», souligne Mme Labrie. 

L’élément déclencheur : s’ils s’étaient rencontrés ? 

En faisant plusieurs recherches, Mme Labrie a constaté qu’ils avaient vécu à la même époque, d’où la question : «s’ils s’étaient rencontrés ?». Les deux acteurs ont vécu à New York en même temps. De plus, lors de la première du film À l’est d’Eden, la jeune femme était bien présente comme ouvreuse (responsable de placer les gens en salle et de distribuer le programme). Le point de départ du roman vient de cet évènement en y intégrant de la fiction.  

Quatre ans plus tard

Le processus d’écriture s’étend sur quatre ans. En 2015, l’écrivaine débute ses recherches qui dureront deux ans. Les deux autres années sont consacrées à l’élaboration des plans et à la réécriture. Dans ce genre de projet, un plan était nécessaire, car il y a des éléments biographiques précis. Le style d’écriture s’apparente à la nouvelle pour respecter l’écriture de Marilyn Monroe dans Fragments. En même temps, Manon Labrie affectionne les nouvelles et la poésie.  L’écriture pour elle est un passe-temps stimulant. 

Des conférences à venir

Madame Labrie travaille sur un projet de conférence. Elle aimerait en donner dans des bibliothèques. Sa démarche, ses sources d’inspiration et l’autre facette de ces icônes seront abordées. Pour l’instant, aucune date ni de lieu n’ont été convenus. Le futur projet sera annoncé sur son site Web prochainement. 

Pour information : https://www.manonlabrie.com/

Photo : Chloé Lemon

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.