Recyc-Québec
Sabrina Sirois
Home À la Une La Mère Michèle devient plus verte

La Mère Michèle devient plus verte

Sainte-Foy – La Boulangerie La Mère Michèle s’apprête à faire un virage vert. «Il y a encore beaucoup de chemin à faire, mais on tente de faire la bonne chose», souligne Arnaud Goetz, copropriétaire du commerce.

L’entreprise veut changer son mode de facturation. «On veut prendre les commandes par Internet pour réduire le maximum de papier», mentionne ARNAUD GOETZ. Une première étape du projet a déjà été réalisée en changeant le programme informatique actuel pour Excel. Ce programme permet d’imprimer une seule fois toutes les feuilles au lieu de les avoir en double. 

Pour ce qui est du comptoir, des démarches sont en cours pour remplacer les produits jetables par des produits écologiques. «Le plus gros problème n’est pas le coût, mais d’obtenir les matériaux adéquats», énonce M. Goetz. Par exemple, le film alimentaire écologique pour les machines canadiennes n’est disponible qu’en France. Il faut également que les clients le désirent. «Si on pouvait le faire demain matin, on le ferait, mais tout le monde doit s’y mettre», ajoute-t-il. 

Éviter le gaspillage

Depuis peu, l’entreprise s’est également équipée d’une emballeuse automatique. Celle-ci consomme moins de pellicule de plastique. «La machine est calibrée selon le produit, donc c’est certain que ça consomme moins», souligne M. Goetz. L’entreprise a aussi un partenariat avec l’organisme la Bouchée généreuse : celui-ci vient chercher les pains restants à la fin de la journée. 

La pénurie de main-d’œuvre

Le manque de main-d’œuvre peut empêcher l’entreprise de prendre de nouveaux clients ou de créer de nouveaux produits. «Il y aura toujours un problème à régler, mais je crois qu’il faut voir le positif», soutient le copropriétaire qui peut compter sur des employés de longue date. «Je crois qu’il y a quand même un sentiment d’appartenance, donc les gens ne partent pas pour rien. On essaie également de créer une bonne ambiance. On s’entend, c’est mieux d’arriver au travail le matin et de voir les gens sourire que l’inverse», ajoute-t-il. 

Historique de la Mère Michèle

La Boulangerie La Mère Michèle a été fondée en décembre 1982. C’est en mars 1984 que MICHEL SYLVESTRE et sa femme JOCELYNE DUMAS reprennent l’établissement. «J’ai toujours voulu être en affaires, donc c’était une bonne opportunité pour nous», mentionne M. Sylvestre. En 1986, ils ont commencé à fournir des clients de gros, comme le Club Price (aujourd’hui Costco). En 1996, le comptoir de production situé à la Place de la Cité a été créé. Aujourd’hui,la boulangerie fournit plus d’une dizaine de commerces, dont les Second Cup, les Cafés Dépôt et la plupart des cafés universitaires à Québec. Il y a 3 ans, Arnaud Goetz, boulanger de profession, est devenu copropriétaire. 

Légende : Arnaud Goetz, un des propriétaires de la boulangerie et sa conjointe. 

Photo : Chloé Lemon

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.