Recyc-Québec
Sabrina Sirois
Home À la Une La Maison Alfred-Pellan rend l’art accessible

La Maison Alfred-Pellan rend l’art accessible

Limoilou – Claire Vignola, instigatrice du projet de la galerie Chez Alfred-Pellan décrit en entrevue la vocation et les valeurs de la coopérative artistique. Situé au 581 sur la 3eavenue à Québec, l’établissement a fêté ses trois ans le 1ermai. Tous sont bienvenus pour profiter des événements à venir cet été.

CLAIRE VIGNOLA explique que l’adhésion à la coopérative d’artistes est désormais simplifiée. Moins de contraintes sont présentes afin que tous se sentent à l’aise de contribuer selon leurs disponibilités à la mission de la galerie. Démocratiser les arts visuels et collaborer avec les autres organisations du quartier Limoilou constitue une part importante de cette mission. 

Expositions cet été

La galerie Chez Alfred-Pellan organisait le 20 juin un rendez-vous décontracté pour rencontrer les artistes autour d’un verre et d’une bouchée. Cette activité a lieu plusieurs fois par année. En juillet, le groupe d’artistes les Bohémien*nes en provenance de Bellechasse fondé par CONRADE PARADIS y a présenté pour la première fois un vernissage de ses œuvres. Une collaboration avec la Société artistique et culturelle de Québec aura lieu en août. Ce type d’activité donne des opportunités aux artistes et rejoint la vocation de la Maison.

La coopérative en phase avec le quartier

«On est pas mal tous des gens plus âgés qui ont eu d’autres carrières, mais nous sommes jeunes de cœur!» mentionne Mme Vignola pour décrire les membres de la coopérative. Des artistes de la relève sont également présents comme exposants. Des exposants peuvent aussi effectuer du travail dans la galerie. «Nous avons aussi des espaces de location. On a, en ce moment, un espace d’exposition sur le thème bestiaire» ajoute-t-elle. La plupart des artistes exposants sont de Québec, mais certains résident en dehors. La galerie n’exige pas de présence physique de l’artiste pour pouvoir y exposer ses oeuvres.

La Maison Alfred-Pellan souhaite faire partie du quartier et s’intègre déjà à son dynamisme. Pour les vernissages par exemple, les commerçants comme Stadaconé et la boucherie Le Crocmignon participent aux rendez-vous artistiques organisés en servant leurs produits. 

Un projet parti d’un rêve

«Quand j’étais plus jeune, je n’osais pas entrer dans les galeries parce que je pensais que je n’y avais pas ma place, que si je ne pouvais pas acheter d’œuvre, je ne pouvais pas y aller» confie Mme Vignola. «Si quelqu’un a les moyens d’acheter, tant mieux, mais les visiteurs peuvent se promener ici et recevoir des explications concernant les œuvres» précise-t-elle.

Cette année en est une où l’équilibre se crée. Claire se dit satisfaite des résultats obtenus tant pour les artistes que pour la visibilité de la galerie. « C’est comme planter un jardin » compare-t-elle. Résidente de Limoilou depuis quelques années, Mme Vignola savait que cette maison avait été celle de M. Pellan. Son rêve de créer un regroupement d’artistes allait se concrétiser avec MARISE MARCEAU, une de ses amies également artistes. En 2016, l’installation de la galerie a commencé et le collectif d’artiste a vu le jour. 

Photos: Courtoisie/Jasmine Tremblay-Bouchard

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.