Sabrina Sirois
Recyc-Québec
Home À la Une Écoquartier Pointe-aux-Lièvres : 1,2 M$ pour décontaminer un terrain

Écoquartier : 1,2 M$ pour décontaminer un terrain

Saint-Roch — La Ville de Québec a reçu une aide financière de plus de 1,2 M$ pour décontaminer un terrain à l’écoquartier Pointe-aux-Lièvres. Un coup de pouce qui lui permettra d’aller de l’avant dans la deuxième phase du développement du site.

Le maire RÉGIS LABEAUME était satisfait de cet octroi du gouvernement du Québec puisque le terrain en question, situé au 31, rue du Cardinal-Maurice-Roy était «extrêmement contaminé». «Sachant que ça allait coûter cher à décontaminer, personne n’est allé de l’avant. Grâce à cette aide, nous pourrons lui donner un nouvel usage», explique-t-il.

FRANÇOIS BLAIS, ministre de la Capitale-Nationale et député de Charlesbourg, a fait l’annonce de la subvention totalisant 1 236 201$ au nom du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. «Cette somme représente 30 % des coûts liés au transport et à la disposition ou à la valorisation hors site des sols et des matériaux mélangés aux sols contaminés, et à 50 % des autres coûts, pour des travaux admissibles estimés à 3 155 612$», fait-il savoir. Le ministre a indiqué que le site du 31, rue du Cardinal-Maurice-Roy avait accueilli un chantier maritime dans les années 1800, un incinérateur et une tannerie dans les années 1940 à 1970. Depuis, il est vacant.

«Beaucoup d’intérêt»

Les travaux de décontamination ont été entrepris par la Ville de Québec à l’automne dernier et ils seront complétés au printemps. La municipalité négocie présentement avec des acheteurs potentiels. Le maire a mentionné qu’il y avait «beaucoup d’intérêt» et qu’il n’aura «aucune difficulté à le vendre». «Quand on aura notre prix, on annoncera le projet. On n’est pas pressé», ajoute-t-il.

Le futur promoteur devra respecter certaines conditions notamment en conservant des espaces végétalisés. L’utilisation de technologies vertes pour réduire la consommation d’énergie sera requise.

Novateur

Régis Labeaume a qualifié l’écoquartier de Pointe-aux-Lièvres de projet novateur. L’édifice de 59 logements sociaux a été livré en juillet dernier alors que deux autres sont en construction soit les écocondos Origine et les écopropriétés Habitus. Deux autres terrains restent à être développés. Selon lui, ces projets «reflètent le dynamisme du quartier Saint-Roch». Il croit qu’à terme le développement favorisera la revitalisation des quartiers voisins comme celui de Stadacona.

Le programme ClimatSol a été bonifié en 2010 afin de «mieux répondre aux besoins de la Ville de Québec». L’enveloppe est de 15 M$, dont 10M$ sont destinés à la réhabilitation des écoquartiers. M. Labeaume a mentionné qu’il reste 5 M$ à investir. Il a ajouté que les sites décontaminés en 2016 ont permis d’aller chercher 3,25 M$ en taxes.

Le ministre François Blais, le maire Régis Labeaume et Steve Verret, conseiller municipal et membre du comité exécutif. Photo: Marie-Claude Boileau

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.