Sabrina Sirois
Home À la Une Des élèves aux pouces verts

Des élèves aux pouces verts

Limoilou — Les leçons de jardinage sont de plus en plus présentes dans les écoles grâce à des organismes comme Craque-Bitume et Limoilou en forme. Un nouveau personnage, Madame Jardine se promène de classe en classe pour semer ces connaissances.

Maman à la maison, NATHALIE RAYMOND a décidé de s’impliquer la classe de son garçon lorsqu’il est entré à la Grande-Hermine, il y a quatre ans. Elle a proposé de donner un cours de jardinage, sa passion. Rapidement, les enfants l’ont adoptée et surnommée, Madame Jardine. Avec d’autres parents bénévoles, ils ont aussi aménagé un jardin sur le terrain de l’école.

Des élèves aux pouces verts

Son bénévolat a pris tellement d’ampleur au cours des dernières années qu’il s’est transformé en travail. «Je cherchais quelque chose à faire qui me plairait. Madame Jardine m’est apparue comme une belle solution», explique-t-elle. Depuis, elle parcourt les écoles pour initier les enfants au jardinage. Elle a développé différents ateliers qui varient en fonction du niveau de scolarité et du budget des établissements. Mme Raymond travaille également avec Craque-Bitume et le Pivot.

Madame Jardin montre aux jeunes que le jardinage n’est pas compliqué. Elle parle d’environnement, d’écologie et de récupération. «Je leur explique que Madame Jardine n’aime pas dépenser et qu’elle fouille dans son bac à recyclage pour donner une deuxième vie à du matériel», indique-t-elle. Ainsi, on peut transformer un pot de beurre d’arachides en arrosoir. Le volet alimentation est abordé en parlent des pousses et des germinations.

La création de sa page Facebook lui a permis de visiter une école de Sainte-Foy. Elle a aussi donné un cours au Centre Louis-Jolliet dans une classe pour adultes en francisation. Elle donnera pour la première un cours à des adultes francophones chez elle qu’ils lui ont demandé de leur montrer à jardiner.

Jardins collectifs

Actif dans les activités sportives et alimentaires, l’organisme Limoilou en forme s’implique aussi dans l’agriculture urbaine. Leur rôle est de participer financièrement, mais aussi de faciliter les liens entre les collaborateurs et de faire connaître les projets. L’organisation participe aussi à deux jardins collectifs. D’après sa coordonnatrice ÉDITH VALLIÈRES, il y a beaucoup de partenaires très impliqués autant dans les écoles que le milieu communautaire à Limoilou comme Craque-Bitume. L’organisme œuvre notamment à Saint-Albert, Saint-Fidèle et Saint-Paul-Apôtre.

Des élèves aux pouces verts

Pouponnière au Patro Roc-Amadour

Limoilou en forme appuie deux jardins collectifs. Celui du Patro Roc-Amadour accueille des adultes. Géré par le Service d’entraide, 25 jardiniers collaborateurs y travaillent. Les jeunes inscrits à certains camps d’été spécialisés y contribuent. Par exemple, des apprentis cuisiniers apprennent à différencier les fines herbes. L’organisme de loisir possède des pouponnières, c’est-à-dire des étagères de semis, dont les employés prennent soin. Le jardin des Ateliers à la terre est une option pour cultiver ses propres légumes. Les inscriptions sont d’ailleurs en cours. L’organisme Mères et Monde détient le sien et il regroupe plusieurs familles.

Photos : Courtoisie et Madame Jardine

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.