La cuisine asiatique du chef Thach

Le chef Thach à l'oeuvre sur un platManger l'Asie à Québec. Photo courtoisie : District Gourmet

Les restaurants Thach et Kaiji du chef Phong Thach, situés dans le District Gourmet au 990, route de l’Église dans Sainte-Foy, célèbre la cuisine du Sud-Est de l’Asie.

Par Mélissa Gaudreault

Le chef Thach essaie de recréer la cuisine de rue asiatique qu’il a connu durant son enfance dans ses plats.

L’aspect qu’il aime le plus dans la cuisine est de pouvoir créer des plats qui sont aussi bons au goût que beaux sur le plan visuel.

Il a ouvert plusieurs restaurants au fil des années dans différentes régions du Québec. Ses deux derniers sont le Thach, qui sert de la fine cuisine sud-est asiatique, et le Kaiji, qui sert de la cuisine japonaise.

Le Thach

Le Thach sert de la cuisine du Sud-Est de l’Asie (ex.: Cambodge, Thaïlande, Vietnam, etc.). Les plats servis au restaurant sont des woks (ex.: pad thai, nouilles singapour, pha sao, etc.) c’est-à-dire des plats sautés qui sont préparés dans les poêles qu’on appelle des woks.

On ne retrouve qu’une seule protéine dans tous les sautés qui varie selon le plat et que l’on trouve de différentes manières dans le plat (ex.: pad thaï aux crevettes avec le fruit de mer entier, en sauce, en poudre).

On peut aussi retrouver des classiques de la cuisine version asiatique (ex.: magret de canard).

Les épices et herbes qui reviennent souvent dans les plats sont le galanga, la citronnelle, le gingembre, l’ail, la menthe, la coriandre, le basilic thaï.

Le Kaiji

Le Kaiji est le premier restaurant qu’il a ouvert en 2008 dans la région de Montréal et qui a fermé en 2015. On y sert des plats japonais, que ce soit les classiques comme les sushis, les tartares, les ceviches, des plats moins connus que les Québécois pourront découvrir prochainement.

Commentez sur "La cuisine asiatique du chef Thach"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.