L’été est commencé pour l’Association de Soccer Québec-Centre

Terrain soccer du Patro Roc-AmadourTerrain de soccer du Patro Roc-Amadour, l'un des terrains de l'Association de Soccer Québec-Centre.

Les adeptes du ballon rond sont sur le point de ressortir leurs souliers à crampons et de fouler à nouveau les terrains de soccer extérieurs de Québec. L’Association de Soccer Québec-Centre accepte toujours les inscriptions des jeunes et moins jeunes de la Cité – Limoilou qui voudraient pratiquer ce sport.  

Simon Bélanger

Environ 1250 personnes étaient inscrites à l’Association de Soccer Québec-Centre lors de l’été 2021, une certaine diminution par rapport à des années où le chiffre a grimpé dans les environs de 1 500. Il faut dire qu’une pandémie est venue modifier les plans de plusieurs pendant les deux dernières années, y compris dans le milieu sportif.

Il y a quand même un certain espoir de retrouver un certain engouement pour le soccer, notamment en raison du fait que le Canada s’est qualifié pour la Coupe du monde de soccer pour la première fois depuis 1986, tournoi qui se tiendra au Qatar à l’automne.

« C’est un parcours qui a commencé depuis plusieurs mois. On n’en a pas entendu énormément parler par les médias. Ça a été diffusé de plus en plus vers la fin, quand on se rendait compte que le Canada allait y arriver. Je ne pense pas que ça a été énormément médiatisé, mais je pense que ça va l’être beaucoup. Mon impression, c’est que les répercussions positives vont être beaucoup plus visibles après la Coupe du monde », souligne Nicolas Barbeau, directeur sportif adjoint à l’Association de Soccer Québec-Centre.

M. Barbeau croit aussi que, vu la popularité du sport et la présence de joueurs de plus en plus performants qui doivent s’expatrier ailleurs au Canada ou aux États-Unis, la Ville de Québec peut en faire plus pour développer le soccer.

« La CPL (Canadian Premier League) a vu le jour il y a quatre ans et est en train de prendre de l’expansion et de se stabiliser. À mon sens, c’est une ligue qui serait viable et intéressante pour la Ville de Québec », croit M. Barbeau.

Coûts

Les coûts d’inscription varient selon les catégories : entre 120$ et 200$ pour les U-4 à U-7 (deux fois par semaine), 240$ pour les U-8 (deux activités par semaine sur le terrain synthétique), 330$ pour les U-9 à U-12 pour le volet régional ou 190$ pour le volet local. À partir d’U-13, du côté élite, il y a un accès à la ligue provinciale, dont l’inscription tourne autour de 800$.

« On a une panoplie d’offres de services complètement différentes. L’objectif est de s’adapter à chacun des besoins et chacune des attentes des membres », explique M. Barbeau.

Certains programmes existent pour aider les familles dont les moyens financiers sont plus limités. D’abord, pour les U-4 à U-8, les ballons, les shorts, les bas et les chandails sont fournis par Tim Hortons, grâce au programme Sports Timbits.

Il est aussi possible de faire une demande d’aide à la Fondation Bon départ de Canadian Tire, puis il existe une subvention pour l’égalité des chances à la Ville de Québec. Certains joueurs qui font partie des catégories élite peuvent aussi être rémunérés en s’impliquant comme éducateurs avec les plus jeunes, ce qui leur donne l’occasion de rembourser leur inscription.

Rôle dans la communauté

Pour l’Association de Soccer Québec-Centre, le sport joue un important rôle pour l’intégration, notamment pour les nouveaux arrivants.

« Le sport parle par lui-même. S’il y a des gens qui ne parlent pas nécessairement français ou qui viennent d’arriver, souvent l’intégration sociale passe par le sport et ça aide beaucoup de familles et de jeunes », affirme Alexandre Hamel, directeur sportif de l’Association de Soccer Québec-Centre.

M. Hamel croit aussi que les valeurs véhiculées par son association, comme le travail, l’épanouissement et le dépassement de soi, font office d’enseignement pour de jeunes futurs citoyens.

Installations et appui à QFF pendant la campagne

L’Association de Soccer Québec-Centre détient des terrains dans quatre secteurs : Patro Roc-Amadour, Parc Bardy, Fergus Brett (terrain synthétique du parc Victoria) et terrain Louis-Joliet.

Pendant la campagne électorale municipale de 2021, l’association avait donné son appui à Bruno Marchand et Québec Forte et fière, qui s’engageait à améliorer les installations de la ville, demande réitérée auprès de l’administration municipale pendant cinq ans.

Les bureaux administratifs sont situés dans une petite chapelle blanche du parc Victoria, où se trouve tout le matériel nécessaire, mais aussi la seule toilette publique du secteur et un abreuvoir qui aurait besoin d’amélioration.

Depuis l’élection de novembre, des discussions avec la nouvelle administration ont eu lieu.

« On a présenté c’était quoi les besoins. Les discussions ont déjà commencé ça fait environ un mois et la Ville est déjà sur le dossier », confirme Alexandre Hamel.

Terrain de soccer Fergus Brett, au parc Victoria. (crédit photo : Simon Bélanger)

Pénurie de main-d’œuvre

Comme dans plusieurs autres secteurs, le manque de main-d’œuvre est un enjeu à l’approche de la saison estivale, principalement dans le recrutement d’entraîneurs, de directeurs techniques et d’arbitres.

« On nous demande de respecter un certain nombre d’entraîneurs licenciés (qui ont des formations et une certaine expérience), en raison du fait qu’on est un club provincial. Mais ces entraîneurs-là, dans la région et dans la province, sont quand même assez rares. Et il y a une compétition entre les clubs pour mettre la main sur ces entraîneurs », affirme Nicolas Barbeau.

Le fait que des athlètes de catégories plus avancées s’impliquent auprès des plus jeunes permet cependant d’aider à pallier le problème.

Pour l’arbitrage, « la pénurie se fait sentir un peu plus », selon Alexandre Hamel.

Début de saison

La saison d’été pour le volet régional devait commencer le mardi 19 avril, journée venteuse durant laquelle des abris temporaires s’envolaient dans la Ville de Québec. C’est comme même au cours de cette même semaine que les activités doivent débuter officiellement. Pour le volet local, certaines activités commencent au début mai et d’autres en juin.

Pour plus d’informations, il est possible de se rendre sur le site Internet : https://www.soccerquebeccentre.com/

Nicolas Barbeau (directeur sportif) et Alexandre Hamel (directeur sportif) dans les locaux de l’Association de Soccer Québec-Centre, peaufinent les préparatifs pour la saison estivale. (photo: Simon Bélanger)

Commentez sur "L’été est commencé pour l’Association de Soccer Québec-Centre"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.