Comment s’y retrouver dans le recyclage?

Bouteilles de plastiquePhoto : Shutterstock

Peut-on recycler ses livres? Et que dire de la grosse boîte de pizza en carton avec quelques taches de sauce? Lorsqu’on fait le tri de nos déchets, il nous arrive de nous poser des questions sur ce qu’on peut ou non recycler. Le Carrefour vous a préparé un petit guide pratique sur le sujet.

Recyc-Québec propose des outils en ligne, de même qu’une application mobile, pour savoir « ça va où »? On y entre le nom de sa municipalité et ensuite, on clique sur la catégorie de produits ou matières qui nous intéresse. Une liste sera ensuite accessible. 

Presque tous les contenants et emballages de plastique identifiés par les numéros 1, 2, 3, 4, 5 et 7 peuvent être déposés dans le bac de récupération, précise d’ailleurs Recyc-Québec. Les contenants identifiés par le numéro 6 ne sont pas recyclés dans la ville de Québec.

À Québec

Sur le territoire de la Ville de Québec, ces matières sont bel et bien acceptées pour la collecte du recyclage. Si l’on habite dans une autre municipalité, la liste peut évidemment être différente.

  • Les assiettes, contenants et papier en aluminium même si légèrement souillés et les boules de papier d’aluminium.
  • Les barquettes de champignons en plastique.
  • Les barquettes et verres en styromousse alimentaire. Les barquettes de viande et de poisson doivent être rincées et sans morceaux de nourriture. La pellicule plastique doit être séparée de la barquette.
  • Les boîtes à pizza en carton, tout comme les cartons et papiers légèrement souillés par de la nourriture. Ceux-ci ne doivent cependant pas contenir des aliments.
  • Les boîtes en plastique et les emballages de cartons pour les œufs. 
  • Les boîtes de conserve, couvercles et bouchons.
  • Les boîtes, emballages de carton, cartons plat et ondulé.
  • Bouteilles et contenants en plastique, identifiés par le symbole du recyclage (avec symboles des plastiques de 1 à 7).
  • Les bouteilles d’huile, de mayonnaise, de ketchup, etc.
  • Les bouteilles de shampoing.
  • Les canettes de breuvages en aluminium.
  • Les contenants multicouches (contenants de lait, de jus) et les contenants de lait de type Tétra Pak. À noter qu’il faut rincer ces emballages. 
  • Films plastique, sacs et pellicules de plastique. La Ville vous invite à les réutiliser, mais ceux-ci sont recyclables. Il faut les placer dans un sac de sacs noué (autre qu’un sac d’ordures), d’un format de moins de 100 litres.
  • Les journaux et cahiers publicitaires (sans le sac de plastique du Publi-Sac). On peut aussi envoyer au compostage domestique les journaux et circulaires à encre noire et et non-cirés. 
  • Les livres peuvent être recyclés. S’ils sont en bon état, on peut toutefois en favoriser le réemploi (les donner à des proches ou des organismes, par exemple). 
  • Le papier à lettres, enveloppes, revues, magazines, annuaires.
  • Les pots et bouteilles en verre.
  • Les tasses à café en carton.

Pour en savoir davantage, on peut consulter le site web de la municipalité à ce sujet.

Des exceptions

Ce ne sont pas toutes les matières qui peuvent être recyclées.

Le papier ciré, les autocollants, le papier peint, le papier photographique, le papier d’emballage métallisé, les enveloppes matelassées, les couches et les objets constitués de différentes matières comme les cartables ne vont pas dans le bac bleu, selon Recyc-Québec. 

Les ustensiles en plastique; les contenants pour portion individuelle de yogourt (les pots de yogourt vendus en paquet de quatre ou plus ne sont généralement pas acceptés, mais les petits pots de yogourt vendus à l’unité sont généralement acceptés parce qu’ils sont faits à partir d’un plastique recyclable); les emballages rabattables transparents pour pâtisseries; les mini contenants de lait et de crème pour le café et les boîtiers pour CD et DVD ne sont également pas acceptés dans le bac à recyclage, d’après la société d’État.

Écocentres

La Ville de Québec met à la disposition des citoyens plusieurs écocentres où l’on peut déposer plusieurs objets ou matières qui ne vont pas dans le bac à recyclage: ampoules fluocompactes et tubes fluorescents, certains produits chimiques pour usage domestique, appareils électriques, appareils de salle de bain, arbres de Noël, barbecues, CD et DVD, chaudrons et casseroles, entre autres.

On peut aussi notamment y déposer des meubles, des appareils ménagers, informatiques et électroniques, des débris de construction, des matelas, des piles et batteries ainsi que des  pneus usées.

La liste complète des objets et matières acceptés dans les écocentres se trouve sur le site web de la Ville de Québec.

À noter que des écocentres mobiles seront accessibles d’ici octobre dans quelques quartiers de Québec, selon un horaire établi. On y acceptera toutefois une sélection moindre d’objets que dans dans les écocentres « permanents ».

Pour renseignements :

Publicité

Commentez sur "Comment s’y retrouver dans le recyclage?"

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.