Sabrina Sirois

Opinions

Droit de cité par David Lemelin: L’arbre et le stationnement
0 733

Faut-il choisir un arbre au détriment d’un stationnement? En fait, quand on prend la question, même sous l’angle préféré de ceux qui, souvent, se...
Droit de cité par David Lemelin: L’arbre et le stationnement
0 655

On va se dire les vraies z'affaires (c'est toujours bon, ça) à propos du Marché du Vieux-Port. Son problème, ce n'est pas sa rentabilité,...
Droit de cité par David Lemelin: L’arbre et le stationnement
0 869

Ah, Le Phare! On fait semblant de consulter les gens. Pour l’image. Pour vite passer à autre chose. Or, une soirée, comme dit la pub,...
Droit de cité par David Lemelin: L’arbre et le stationnement
0 901

Dans un billet précédent, j’écrivais que l’adversaire le plus coriace pour le désengorgement du trafic routier est le changement des habitudes. Et ça revient encore...
Droit de cité par David Lemelin: L’arbre et le stationnement
0 1780

C’est tentant, dézoner. Dézoner, dans le sens de retirer les attributs exclusifs aux terres agricoles pour s’étendre, encore un peu plus. C’est tentant, parce...
Quoi qu'on dise par Martin Claveau: Pas évident Pantoute
0 1169

Depuis longtemps, je fréquente le magasin La Vie Sportive de la rue Bouvier. J’ai toujours aimé ce magasin local plus grand que nature. Son...
Droit de cité par David Lemelin: L’arbre et le stationnement
0 1034

Un résident de Sillery reçoit une contravention de 1379$ pour des potagers aménagés en façade et sur le toit de sa maison. Bon. C’est pas bien,...
Droit de cité par David Lemelin: L’arbre et le stationnement
0 1183

Le troisième lien est un de ces sujets fascinants parce qu’il polarise complètement le public : d’une part, il y a ceux qui s’appuient sur...
Quoi qu'on dise par Martin Claveau: Quand YHU dame le pion à YQB
0 945

Les gens de Québec ne sont pas riches, mais ils aiment voyager. Ils aiment les spectacles, mais ne veulent pas payer cher pour y...
Des bouteilles durables, mais des places publiques jetables
0 1174

La mode est aux places publiques éphémères. Elles sont partout, en haute-ville, en basse-ville et en banlieue. Elles se multiplient comme l’agrile du frêne....