Quatre lectures gratuites à La Bordée

Devanture du théâtre La BordéePhoto : Courtoisie

Saint-Roch — Les activités reprennent au théâtre La Bordée, qui offrira quatre lectures gratuites entre le 23 janvier et le 13 février. 

Au départ, neuf pièces devaient être lues devant public. Les récentes annonces gouvernementales ont toutefois poussé le théâtre à travailler sur une nouvelle offre. 

« C’est une alternative à notre saison alternative, souligne MICHEL NADEAU, directeur artistique du théâtre. À l’automne, dans un contexte d’incertitude, on a voulu prévoir une programmation qui pourrait s’adapter au gré des circonstances. »

Le théâtre présentera donc quatre pièces en captations audio. Celles-ci seront disponibles en ligne les samedis à compter de 17h, pour une durée de 24 heures. Chacune d’elles met en vedette des acteurs de Québec.

Amitié masculine et art contemporain

Art de Yasmina Reza est la première pièce qui sera présentée dans le cadre de ces lectures virtuelles, le 23 janvier. Cette comédie raconte l’histoire de Serge, un amateur d’Art qui vient d’acheter un tableau un peu particulier. Cet achat perturbera une amitié de longue date entre trois hommes. La pièce met en vedette Emmanuel Bédard, Vincent Champoux et Jean-Michel Girouard.

Un peu de controverse et une œuvre en chantier

Après Art, La Bordée présentera le drame Le périmètre (30 janvier), La controverse de Valladolid (6 février) et La paix des femmes, une nouvelle pièce en création écrite par Véronique Côté (13 février).

Si Michel Nadeau a choisi de présenter en lecture des pièces qu’il aime, il a aussi voulu saisir les opportunités que fournit cette manière de faire du théâtre. La situation a donné l’occasion de présenter des choses qui selon lui n’aurait pas pu être montées autrement.

« Ça aurait été impossible de faire La controverse de Valladolid pour toutes sortes de raisons, estime le directeur artistique. C’est une pièce très intéressante à propos de la prise de position de l’Église catholique par rapport à l’esclavage. J’ai l’impression que les questions qu’elle pose sont pertinentes aujourd’hui ». 

Plus tard en février

La saison se poursuivra avec trois autres lectures en février, qui se tiendront devant public si la situation le permet. La Bordée présentera La Corneille de Lise Vaillancourt (20 février) ainsi que deux textes en court de création, S’aimer ben paquetée de Cristina Moscini (23 février) et Nuit de Thomas Gionet-Lavigne (27 février).

L’été en mars

La Bordée a toujours l’habitude de présenter une comédie estivale. Cette année, elle sera jouée au mois de mars.

« On a décidé de présenter Deux hommes tout nus plus tôt cette année, car on pense que les gens ont besoin d’un peu de gaieté dans les circonstances actuelles. », conclut Michel Nadeau. 

Be the first to comment on "Quatre lectures gratuites à La Bordée"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.