Une nouvelle collection jeunesse écrite par deux auteurs de Québec

Une nouvelle collection jeunesse écrite par deux auteurs de QuébecUne nouvelle collection jeunesse écrite par deux auteurs de Québec

Québec – Alexandra Larochelle et Louis Patalano, auteurs de Québec, sortent le premier tome d’une collection jeunesse. Ce premier tome annonce une collection prometteuse.

Premier rendez-vous – Le pire meilleur ami raconte l’histoire de Théo et Azalée, deux meilleurs amis. Théo annonce à Azalée qu’il ne l’accompagnera plus à la danse du solstice d’été, car il irait avec son nouveau copain. Azalée est dévastée. C’est alors que Théo trouve un plan pour se faire pardonner : trouver un chum à sa meilleure amie à l’aide d’une nouvelle application de rencontre. Le livre s’adresse à un public de 13 ans.

Une série prometteuse

Les auteurs s’adressent à un public adolescent, clairement ça se ressent dès les premières pages. Or, je suis en mesure de m’imaginer à cet âge-là, alors que dans ce temps-là, je dévorais la série de livre Le journal d’Aurélie Laflamme, d’India Desjardins. Je trouve que le livre se lit assez facilement et rapidement, à titre d’exemple, je l’ai terminé en quelques heures à peine. L’intrigue, à mon avis, est assez puissante pour ne pas s’arrêter de lire. Le ton est assez léger et humoristique, ce qui accentue la rapidité de lecture. Ce premier tome me rappelle ma lecture du premier tome d’Aurélie Laflamme : je l’avais terminé en une soirée tellement j’étais absorbée par cette adolescente gaffeuse et disons extraterrestre. Je trouve quelques ressembles entre les deux, comme le langage familier des adolescents, le côté humoristique et surtout le côté « journal ». En effet, dans le roman d’ALEXANDRA LAROCHELLE et LOUIS PATALANO, nous voyons les pensées des deux personnages, soit Azalée et Théo. Sans que ça soit un journal à proprement dit, nous pouvons tout de même se mettre à la place de ceux-ci et ressentir davantage les diverses émotions d’adolescents, ce qui est une force en soit. Je trouve ces deux points de vue fort intéressants, car nous découvrons les émotions tantôt masculines, tantôt féminines sur un même sujet. Ce livre peut donc s’adresser autant aux adolescentes qu’au adolescents. 

De plus, je me suis surprise à m’attacher aux personnages. La psychologique est bien réussie, nous pouvons même ressentir le lien qui unit les deux personnages principaux. Je me suis même étonnée à être fâchée après Azalée et Théo vers la fin du livre, comme quoi, même en n’étant pas le public cible, les émotions y sont tout de même. Par ailleurs, la fin m’a laissé sur mon appétit…

Cette collection jeunesse a un bel avenir devant elle et je souhaite d’ailleurs une suite prochainement à ce premier tome.

Photo : Chloé Lemon

Articles récents

Be the first to comment on "Une nouvelle collection jeunesse écrite par deux auteurs de Québec"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.