Les répercussions du report de la biennale de Québec

Claude Bélanger de la Manif d'artClaude Bélanger de la Manif d'art

La Manif d’art a dû annuler son évènement Manif d’art – la biennale de Québec en octobre dernier. Cette annulation a entraîné une foule de répercussions, notamment la mise à pied d’employés et le report des activités d’une vingtaine d’organismes.

La Manif d’art est un organisme à but non lucratif, reconnue à titre d’œuvre de bienfaisance. Elle promeut l’art de la recherche ainsi que l’expérimentation. Elle présente des artistes québécois, canadiens et internationaux en arts visuels et organise des évènements. La biennale présente le travail de près de 100 artistes en arts actuels.

« Nous sommes dans une drôle de situation, nous faisons un évènement, c’est plus qu’une simple exposition. Nous réalisons une série d’actions, comme un parcours dans la ville. Mais présentement, tout ça prend le bord », souligne CLAUDE BÉLANGER, directeur général et artistique de Manif d’art.

De plus, le déplacement des artistes internationaux est d’autant plus embêtant, puisque les frontières sont fermées. Le prix des œuvres et les frais de transport de celles-ci sont également devenus plus dispendieux. « Présentement, il y a des frais supplémentaires pour le transport d’œuvres. Les organismes sont plus vigilants et doivent prendre plus de responsabilités par rapport aux œuvres, donc ceux-ci ont de la difficulté à nous vendre des œuvres à un prix compétitif », ajoute-t-il.

Répercussions du report de la biennale de Québec

Manif d’art a mis à pied des employés. « Nous n’avions pas le choix de mettre à pied des employés, car l’argent n’est pas au rendez-vous pour les garder jusqu’à l’année prochaine », explique le directeur général et artistique. De plus, 15 à 20 organismes ont reporté leurs activités.

L’évènement s’organise aussi à l’avance. « Une certaine partie [du travail effectué] est récupérable, mais d’autres parties ne le sont pas du tout, il faut recommencer à zéro, donc c’est sûr que ça l’a un impact énorme sur l’économie dans notre domaine », souligne M. Bélanger. En effet, les réservations d’hôtels pour une cinquantaine de personnes ont été annulées, en plus de décommander des artistes, en y ajoutant les frais de productions, de cachets et de résidences. La billetterie de l’entreprise est aussi fermée, n’ayant donc plus de revenus reliés à ça.

Réfléchissons plus loin…

Je pousse ma réflexion plus loin quant aux répercussions de l’annulation d’un évènement.

L’annulation de la biennale de Québec a indirectement influé sur d’autres entreprises. L’entreprise a annulé les réservations d’hôtels d’une cinquantaine de personnes, ce qui n’est pas rien en termes des revenus. De plus, ces mêmes personnes n’iront pas en ville pour manger et dépenser leur argent ici. C’est sans compter les organismes et les artistes qui sont directement touchés par l’annulation. Il est donc important de voir plus loin, à mon avis. Quand un évènement est reporté, ça l’entraîne des répercussions non seulement sur l’entreprise même, mais sur plusieurs autres entreprises, comme nous pouvons le remarquer plus haut…

Photo : Courtoisie

Articles récents

Be the first to comment on "Les répercussions du report de la biennale de Québec"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.