Le Sommeil des loutres par Marie-Christine Chartier

Le Sommeil des loutresLe Sommeil des loutres

Québec – Marie-Christine Chartier, auteure de Québec, a publié un nouveau roman en août dernier intitulé Le Sommeil des loutres. Celui-ci raconte l’histoire de deux jeunes adultes qui tentent de se reconstruire.

MARIE-CHRISTINE CHARTIER est déjà connu pour l’écriture de ses deux livres : L’allégorie des truites arc-en-ciel et Tout comme les tortues. L’auteure réussit à raconter les moments difficiles de la vie. Son dernier roman, Le Sommeil des loutres, racontent les problèmes de jeunes adultes qui tentent de se retrouver dans ce monde.

Le Sommeil des loutres

Jake, 21 ans, un jeune acteur prodige, a grandi sous les projecteurs. Le succès a un si jeune âge a laissé une trace. Aujourd’hui, son succès est de l’histoire ancienne, il retourne vivre chez chez parents. Émilie, 18 ans, rêve de devenir médecin. La douleur de sa première rupture amoureuse ainsi que l’absence de son père la touchent particulièrement. Les deux travaillent à la pizzéria du coin. Ils se rencontreront et apprendront à se connaître autour de soirées Sprite et placotage.

Le livre nous touche, car nous arrivons à bien ressentir les émotions des deux personnages. Nous oublions souvent que les jeunes acteurs qui grandissent avec le succès vivent aussi une pression constante. Un sentiment d’être intouchable. Être aussi populaire à un aussi jeune âge peut faire des ravages, et nous le voyons bien dans ce roman. Ça fait du bien donc de rentrer dans la tête de ce personnage et de le comprendre, de l’écouter tout simplement. L’auteure a réussi à bien représenter cette réalité. Sa plume rend le livre plus qu’agréable à lire : il se lit très rapidement.  

Ce fut une très belle découverte pour moi et je le recommande vivement !

Photo : Chloé Lemon

Articles récents

Be the first to comment on "Le Sommeil des loutres par Marie-Christine Chartier"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.