Recyc-Québec
Sabrina Sirois
Home À la Une Construction St-Pierre Roseberry reçoit les honneurs

Construction Roseberry recoit les honneurs

L’entreprise Construction St-Pierre Roseberry fait parler d’elle! L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) – région de Québec lui a récemment décerné un nouvel honneur, le Galon de la semaine, dans la catégorie Habitation repensée. Karine St-Pierre, vice-présidente service et développement chez St-Pierre Roseberry, est particulièrement fière de cette accolade.  

Cette reconnaissance attribuée à St-Pierre Roseberry est remise dans le cadre de la première édition des Galons, «un nouvel événement 100 % virtuel ayant pour objectif de mettre en valeur les réalisations entrepreneuriales humaines, innovantes et environnementales des entreprises en habitation et construction de la grande région de Québec», indique l’APCHQ – région de Québec, dans un communiqué diffusé le 16 octobre. 

«Ayant comme objectif la mise en valeur de bons gestes et d’actions innovantes et inspirantes réalisées au cours de la dernière année par des entreprises membres de l’APCHQ, Les Galons permettent de se distinguer dans 10 catégories différentes. Chaque semaine, pendant 10 semaines, un lauréat sera sélectionné et se verra décerner Le Galon de la semaine pour une catégorie définie. » 

L’entreprise Construction St-Pierre Roseberry, fondée en 2009 par Sébastien Roseberry, qui était appuyé par Karine St-Pierre, cherche à apporter un vent de nouveauté. «Nous ne voulions pas faire comme tout le monde à une époque où le marché du condo était un peu saturé», raconte Mme St-Pierre en entrevue téléphonique.  

En 2012, « nous avons décidé de créer notre créneau et développer notre champ d’expertise », ajoute-t-elle. L’entreprise a décidé de consacrer ses activités en basse-ville et de miser sur les talents de Guillaume Fafard de Quinzhee Architecture après avoir rencontré plusieurs autres architectes. Le projet baptisé les Triplettes de Jeanne-Mance, des maisons de ville en formule condo sur deux étages, voyait ensuite le jour à Limoilou. 

Densification

Afin de s’adapter à des terrains étroits et profonds, souvent de formes irrégulières, Construction St-Pierre Roseberry propose des projets de type « maisons de ville » généralement conçues en demi-niveaux, qui permettent de consolider l’espace urbain grâce à une construction sur la totalité de la largeur du lot. On trouve notamment des logis a deux ou trois paliers et une abondante fenestration, ajoute Mme St-Pierre. 

Construire au centre-ville comporte de nombreux défis tels rues étroites, fils électriques, proximité des propriétés voisines, par exemple. « Travailler en ville, c’est différent », dit Mme St-Pierre. On ne construit pas un immeuble dans les quartiers centraux de la même façon qu’en banlieue ! La firme s’assure également d’avoir une bonne communication avec les voisins de ses futurs projets, ajoute-t-elle.  

Quelques projets à venir

Hubert : Ce projet de 24 logements locatifs situé près de l’hôpital de l’Enfant-Jésus comprendra six unités adaptées. Efficacité énergétique et grande fenestration seront au rendez-vous, précise Karine St-Pierre. Les logements adaptés, sous l’égide de la SCHL (Société canadienne d’hypothèque et de logement), seront disponibles à un prix sous la valeur du marché.  

Charles : 12 logements locatifs situés sur la rue Gamelin, dans le quartier Saint-Sauveur. Sa construction, comme celle du projet Hubert, devrait débuter en novembre. 

Ozias : 10 unités de condos sur deux niveaux. La mise en chantier débutera en janvier 2021. Comme le télétravail fait désormais partie des mœurs, les unités comprendront un espace bureau intégré à la propriété, dit Mme St-Pierre. 

Scandinave : Ce projet de 40 logements locatifs devrait se mettre en branle à l’automne 2021. On y retrouvera notamment un espace de travail à l’extérieur des logements. Il sera situé près du Centre Vidéotron, au 225, Eugène-Lamontagne, sur un terrain qui a déjà abrité une boutique de costumes. 

Les édifices à condos baptisés Damien, sur la rue Boisseau, dans Saint-Sauveur, ainsi que Belzébuth et Élizabeth (dont le nom tire son inspiration d’une chanson des Colocs), sur la 1ère Avenue, dans Limoilou, font aussi partie des projets du constructeur. 

Vent dans les voiles

La COVID-19 joue les trouble-fête dans plusieurs secteurs de l’économie, mais l’immobilier a le vent dans les voiles.  

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec a publié le 16 octobre les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers. 

«Les 2668 transactions conclues au troisième trimestre représentent une progression exceptionnelle de 58% par rapport au troisième trimestre de 2019. Il s’agit pour la RMR de Québec d’un record d’activité pour cette période de l’année, tant en variation qu’en chiffre absolu, depuis que Centris compile les données de marché (2000)», indique l’Association.  

D’autant plus qu’il y a de «super taux d’intérêt» pour acheter une propriété, conclut Karine St-Pierre de Construction St-Pierre Roseberry. 

Une esquisse du projet Damien, dans Saint-Sauveur. 
Le projet Hubert de Construction St-Pierre Roseberry, qui sera érigé dans Limoilou. 

Photos : Courtoisie

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.