Sabrina Sirois
Recyc-Québec
Home À la Une Philippe Tremblay : de directeur du programme de hockey à Cardinal-Roy à recruteur...

Philippe Tremblay : de directeur du programme de hockey à Cardinal-Roy à recruteur dans la LHJMQ

Saint-Roch – Philippe Tremblay, directeur du programme de hockey le Royal de l’école secondaire Cardinal-Roy, joint l’organisation des Olympiques de Gatineau dans la LHJMQ à titre de recruteur scolaire. 

Natif de Beauport, PHILIPPE TREMBLAY a été repêché Junior-Majeur par les Harfangs de Beauport (aujourd’hui les Remparts de Québec) où il a joué deux ans. Il a également joué pour les Remparts, la première année de l’équipe, alors qu’il avait 19 ans. À 20 ans, il est échangé à Cap-Breton. Ensuite, il rejoint l’équipe des Patriotes de l’UQTR pendant 3 ans. Il a également joué un an dans une ligue en France puis trois ans dans la ligue nord-américaine. Plus jeune, il avait joué son hockey mineur à Amos et à Sainte-Foy (pour les Gouverneurs). Il a terminé sa carrière de joueur de hockey officiellement à 28 ans à l’approche de la naissance de sa fille. Il est désormais directeur du programme de hockey de Cardinal-Roy depuis 2006. 

Être recruteur 

Philippe Tremblay a l’opportunité cette année d’agir à titre de dépisteur pour les Olympiques de Gatineau, une équipe de la ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) au niveau scolaire. Le rôle d’un recruteur se résume à aller voir des matchs afin de repérer des joueurs ayant des aptitudes pour pouvoir éventuellement jouer dans une équipe junior majeur. « Ce n’est pas facile, car tu vois le jeune à 16 ans, mais il faut que tu sois capable d’anticiper plus loin. Autrement dit, ce n’est pas juste de voir ce que tu vois en ce moment, mais ce que le jeune peut donner dans quelques années. Il faut aussi prendre l’information envers les entraîneurs pour les aptitudes, autant en dehors de la glace, à l’école que sur la patinoire », explique M. Tremblay. Un coup qu’un joueur intéresse le recruteur, il faut le « vendre » au dépisteur-chef pour qu’éventuellement, il soit sélectionné. Philippe Tremblay s’occupe de la section scolaire, c’est-à-dire il ira voir des équipes scolaires dans la région de Québec. Il pourra se déplacer aussi dans des tournois. 

 Passionné d’hockey, il est heureux de rejoindre l’organisation des Olympiques, en plus de connaître déjà l’entraîneur-chef LOUIS ROBITAILLE. « Quand je jouais, Gatineau était une organisation de première classe. Elle a toujours été reconnue pour ça, donc c’est le fun de joindre une organisation comme celle-ci. L’équipe a eu quatre choix de première ronde cette année, donc selon moi, l’équipe est vouée à un bel avenir », mentionne le nouveau recruteur. Rappelons qu’effectivement, les Olympiques ont eu les 1er, 2e, 4e et 8e choix au total lors du dernier repêchage. 

Nouvelle équipe au Cégep de Limoilou

Philippe Tremblay sera entraîneur-adjoint pour la nouvelle équipe collégiale en division 2 à Limoilou. « C’est une belle porte pour ceux qui veulent continuer à jouer au hockey. Je crois que nous allons avoir une équipe compétitive avec toute tranche d’âge et de la profondeur dans toutes les positions », soutient M. Tremblay. 

Pour le Royal Juvénile D1 cette année

« L’an passé, nous avions une équipe cadette vraiment forte, elle a même remporté le dernier challenge de ligue et elle avait des chances de gagner le championnat provincial. Ces gars-là vont monter juvénile. Donc, nous aurons une équipe jeune, offensive et talentueuse et je crois que nous allons marquer des buts », conclut M. Tremblay. L’avenir semble donc prometteur pour les différentes équipes de Philippe Tremblay. 

Photo : Courtoisie

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.