Recyc-Québec
Sabrina Sirois
Home À la Une Les commerçants ont besoin de nous !

Les commerçants ont besoin de nous !

Les commerçants locaux se prononcent sur la situation particulière. Dans le contexte actuel, plusieurs restent positifs, mais c’est évident que rien n’est comparable à l’été dernier.  

Une nouvelle terrasse pour le Bal du Lézard

« Pour le moment, c’est correct, mais c’est sûr que j’ai un 30-35% de moins de vente que les chiffres habituels en juillet ; une chance qui a la terrasse ! J’anticipe les mois de septembre et d’octobre, lorsqu’il n’y aura plus de terrasse, ça va être difficile. Notre capacité est de 69 personnes, mais à cause des mesures, celle-ci tombe à 30 personnes. Donc, c’est certain qu’à 30 personnes ce n’est pas rentable. Donc, plus de terrasse, je ne sais pas comment ça va se passer », mentionne ALAIN SLYTHE, propriétaire du Bal du lézard, qui a également une pensée pour tous les nouveaux commerçants. Le Bal du lézard a une nouvelle terrasse du jeudi au dimanche. 

Photo : Courtoisie

Une pensée positive à L’Atelier

« Je vous dirais que pour l’Atelier autant que pour Ophelia, nous sommes quand même très positifs sur l’achalandage que nous avons en ce moment. C’est sûr que la diminution du nombre de places assises (40% présentement) autant en terrasse qu’à l’intérieur fait que nous avons une perte de chiffres d’affaires qui est très importante. Le principal c’est vraiment de respecter les règles émisses par la Santé publique, car nous pensons que c’est le meilleur moyen de pouvoir enrayer la pandémie et ainsi voir un assouplissement de ses normes », soutient JONATHAN OLATT, un des propriétaires de l’Atelier en encourageant les gens à réserver pour ne pas avoir d’attente démesurée. 

Photo : Courtoisie

Plus difficile pour les centres touristiques chez le groupe TopResto

« Avec les circonstances actuelles, ça va quand même bien. Nous nous débrouillons. Encore là, ça dépend des secteurs. C’est sûr que les centres touristiques c’est un peu plus difficile, mais en basse-ville par exemple, nous avons une belle réponse de la clientèle québécoise. Les gens répondent bien aux mesures, autant les clients que le personnel. Les commerçants sont très créatifs et je pense que c’est important dans la situation actuelle », mentionne MARC-ANTOINE BEAUCHESNE, copropriétaire du groupe TopResto. Rappelons que le groupe TopResto c’est Pub du Parvis, Pub du Parvis Sainte-Foy, London Jack, Birra & Basta, Maison Livernois, Pub St-Patrick et Zolé cuisine mexicaine. 

Photo : Courtoisie

La clientèle locale au rendez-vous aux Trois Garçons et Sapristi 

« Nous ne sommes pas à pleine capacité et nous n’avons pas l’achalandage que nous avons eu les autres étés, mais nous avons quand même une bonne réponse de la clientèle locale. Nous avons toujours misé sur la clientèle de Québec, même si nous sommes dans un secteur touristique. Donc, la réponse est bonne et ça va quand même relativement bien malgré ce qui se passe », souligne JEAN-FRANÇOIS LETELLIER, copropriétaire de Trois Garçons, Sapristi et du nouveau venu Alphonse – Cuisine & Cocktail.

Photos : Courtoisie

Photo Une : Archives

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.