Sabrina Sirois
Recyc-Québec
Home À la Une Le télescope spatial Hubble a 30 ans !

Cet été, levez les yeux vers le ciel et admirez la comète Neowise

On entend souvent parler de Hubble, le télescope spatial qui a permis de nombreuses découvertes. Mais pourquoi a-t-on donné à ce télescope le nom de Hubble ?

Qui est cet homme ? Qu’a-t-il fait de si extraordinaire pour mériter qu’on lui rendre un hommage tel qu’on a attribué son nom à l’un des plus formidables instruments scientifiques du 20e siècle ? C’est ce que nous allons découvrir dans cette chronique.

Avant les années 1920, on pensait que notre univers se limitait à notre galaxie, la Voie lactée. Certains objets célestes peu lumineux étaient visibles avec de très gros télescopes, mais les astronomes pensaient alors qu’elles faisaient partie de notre système solaire. Ce que les astronomes croyaient être des nébuleuses de notre système solaire était en réalité des galaxies distantes de plusieurs milliards d’années-lumière.
Les observations de l’astronome d’Edwin Hubble ont permis de découvrir que notre galaxie n’était qu’une galaxie parmi les milliards d’autres galaxies formant notre univers.

Trois décennies de découvertes 

Lancé dans l’espace le 24 avril 1990, on a célébré en avril les 30 anniversaires du télescope spatial Hubble. C’est l’un des instruments scientifiques les plus productifs jamais conçus. En effet, les observations qu’il a effectuées ont donné lieu à la publication de plus de 15 000 articles scientifiques. Cet instrument scientifique n’en finit plus de nous émerveiller avec ses découvertes. Parmi ses exploits, il a observé des trous noirs au centre de certaines galaxies, des exoplanètes et l’étoile la plus éloignée découverte à ce jour.

Son fonctionnement

Le télescope possède différents équipements comme des gyroscopes et des caméras de hautes définitions. Deux panneaux solaires sont utilisés pour produire l’électricité nécessaire à son fonctionnement. Cet instrument a été sujet à de nombreuses pannes et réparations. Son entretien a permis de dépasser sa durée prévue qui était initialement de 15 ans.

James Webb Télescope

Il nous reste beaucoup d’énigmes à résoudre : matière et énergie noire, les premières minutes de la création de l’univers, etc. D’où la nécessité d’une nouvelle génération de télescope capable d’observer plus loin et de façon plus précise. Ainsi, en 2021, Hubble devrait être remplacé par le James Webb Télescope, un télescope spatial encore plus performant. 

Avec toutes ses découvertes, on peut dire mission accomplie pour Hubble.

 L’astronomie vous intéresse ?

Un cours interactif sur vidéoconférence

Un cours d’astronomie virtuelle pour débutants sera donné cet automne  par un spécialiste qui vous donnera des connaissances de base pour bien débuter en astronomie. Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances scientifiques  pour participer à cette formation seulement un ordinateur.  Plusieurs sujets seront abordés et il sera possible de discuter avec votre animateur pour personnaliser votre apprentissage.  Un incontournable pour tout astronome amateur qui désire améliorer ses connaissances ! 

Début des cours : Septembre  2020

Coût : 175$  (150$ lecteurs du journal)

Durée : 3 mois

Contenu : Selon vos disponibilités, il vous sera possible de participer à plusieurs  conférences sur vidéoconférence. De nombreuses leçons d’apprentissage seront données par courriels aux participants. 

INFORMATION ET INSCRIPTION: ÉRIC GAGNON (418) 914-1546

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.