Sabrina Sirois
Libre-Emplois
Recyc-Québec
Home À la Une La librairie-café St-Suave : deux entrepreneures qui innovent

Librairie-café St-Suave

Saint-Sauveur – St-Suave librairie-café, située au 440 boulevard Charest Ouest, vend du café et des livres. Ce nouveau concept a été initié d’une passion pour les librairies et le café.

Actuellement, ce sont les deux propriétaires, CYNTHIA BUREAU et LAURENCE TREMBLAY, qui se relaient pour assurer le service. « Un des gros défis présentement, c’est de bâtir la clientèle. Il faut que les gens apprennent à nous connaître et qu’ils aient le goût de revenir », souligne Cynthia Bureau.

Une blague devenue réalité

Cynthia Bureau et sa copine aiment se promener dans les librairies, autant pour des livres neufs qu’usagés. À la blague, elles se sont dit qu’elles pourraient avoir leur propre librairie. « Nous étions à la Librairie sur la rue Cartier, nous avons penser que ça serait drôle d’en avoir une et à force d’en parler, c’est devenu un projet », mentionne Cynthia Bureau. 

Laurence Tremblay, la co-propriétaire, a déjà travaillé dans une librairie. Cynthia Bureau a déjà été barista. « Nous nous sommes dit que de combiner nos deux expériences pourrait être bien, finalement, en effet, ça fonctionne bien », souligne Mme Bureau.

St-Suave librairie-café vend des livres neufs comme usagés. Les livres usagés sont des dons que les gens font. Les livres neufs sont commandés en recherchant les nouveautés et différents thèmes, comme de la poésie, de la littérature québécoise, Queer ou féminisme.

Des vernissages

Un des murs de l’entreprise est mis à la disposition d’artistes locaux. L’exposition jusqu’à la fin avril est celle de Jo Leblanc, un artiste de la ville de Québec. Le calendrier d’artistes est réservé tout le printemps, donc les prochaines disponibilités tombent à l’automne. Ce sont tous des artistes de la ville de Québec pour le moment.

Des partenariats locaux

L’entreprise n’utilise pas de verres jetables. « C’était important pour nous que les gens sachent dès le départ que nous n’aurions pas de verres jetables », souligne Cynthia Bureau. Le commerce s’est alors affiliée avec l’entreprise La Tasse, où des tasses réutilisables sont offertes en laissant un dépôt de 5 $. Si les clients ramènent la tasse, ils reçoivent leur 5 $. Ils peuvent également la conserver pour usage personnel. « Il n’y a vraiment pas beaucoup de gens qui sont partis, car nous n’avions pas de gobelets jetables, souvent les gens arrivent avec leur tasse réutilisable, sinon quand nous expliquons le principe de La Tasse à ceux-ci, ils sont super réceptifs », ajoute-t-elle.

La boulangerie Des pains sur la planche prépare une partie des viennoiseries. Le café torréfié provient d’une compagnie de Montréal. L’entreprise n’utilise pas de sucre, mais du sirop d’érableque fournit un ami dont la famille possède une érablière. « C’est justement dans la mouvance d’utiliser des produits locaux », précise la propriétaire.

Un livre et un café pour décrire Cynthia Bureau

En ce moment, le dernier coup de cœur de la propriétaire est le livre journal d’un associé d’Hugo Meunier. Le livre raconte l’histoire d’un journaliste qui s’est fait engager trois mois chez Walmart pour observer l’entreprise de l’intérieur. « Le livre pose une réflexion sur la société en général, sur la manière dont la société capitaliste fonctionne », mentionne-t-elle.

Le café cortado est également un autre coup de cœur de la propriétaire. Ce petit café consiste à un double espresso en y ajoutant du lait chaud. « Ça fait ressentir les saveurs du café et avec le lait, celui-ci amène une petite douceur », conclut Mme Bureau.

*L’entreprise a ouvert ses portes depuis le 5 mai 2020 pour des commandes à emporter.

Photo : Alice Beaubien

Coordonnées :

440, boulevard Charest Ouest

Tél. : (581) 491-4504

Courriel : stsuavelibrairiecafe@gmail.com

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.