Sabrina Sirois
Recyc-Québec
Home À la Une Toujours ouvert : Le Bistro Miyagi s’adapte à la pandémie

Myagi

Limoilou – La situation actuelle cause énormément d’inquiétude à de nombreux commerçants. Pour d’autres, comme pour les propriétaires du Bistro Miyagi de la 3e Avenue à Limoilou, il s’agit d’une occasion de modifier ses pratiques pour s’ajuster à une nouvelle réalité.

« L’imposition des mesures de confinement a représenté un coup dur à encaisser pour nous. Nos affaires sont tombées d’un coup sec », nous explique Félix Lemieux-Dallaire qui opère le restaurant en compagnie de sa conjointe Caroline Guay. « Avant le Covid-19, la livraison ne représentait qu’un revenu d’appoint. C’était intéressant, mais ça ne générait guère plus que 20 à 30%  de notre chiffre d’affaires », estime le restaurateur. 

Passé le choc initial, les propriétaires ont fait le choix de garder leur établissement ouvert. Il faut dire que le duo expérimenté s’était bien préparé. Dans les mois précédant l’épidémie, tous deux avaient judicieusement choisi de réinvestir dans leur entreprise. « Nous venions  tout juste de modifier notre image de marque et nous en avons profité pour améliorer notre site Web afin de le rendre plus performant », se réjouit Félix, en soulignant que le timing ne pouvait pas être meilleur.  

Le personnel du restaurant s’est également ajusté à la situation et a collaboré de façon exemplaire, selon le propriétaire. Les employés ont été en mesure d’effectuer les ajustements nécessaires à la poursuite des activités. 

Boite de la quarantaine

Le résultat est probant, puisque l’établissement offre dorénavant pratiquement tous ses plats en ligne ou en commande pour apporter. Les affaires se portent donc présentement très bien. « Au départ, nous avons innové en créant une boîte de sushis de la quarantaine et ce fut un succès immédiat », raconte l’entrepreneur, qui ajoute que presque tous les plats de la carte sont en demande. « Nous avons dû ajouter des photos sur notre site, mais nous étions prêts à continuer ».

Depuis que nous avons modifié notre fonctionnement, nous sommes dans le «jus»  », se réjouit-il. 

La pandémie n’a donc occasionné que quelques pertes d’emplois chez Miyagi. Les propriétaires ont dû se résoudre à mettre à pied le personnel de plancher, puisqu’il n’y a plus de service aux tables. L’entreprise n’est pas éligible à la subvention salariale du gouvernement fédéral, étant donné que son chiffre d’affaires a migré vers la livraison, mais le restaurateur est plutôt satisfait du résultat.

« Notre cuisine roule très bien, selon le propriétaire. Les gens sont tous en poste. Nous aurions même besoin d’engager un cuisinier, pour donner un répit à ceux qui sont là, tellement la demande est forte », évalue-t-il.

Livraison

Bien sûr, le restaurant a perdu ses ventes d’alcool, mais, la livraison et les commandes pour emporter représentent de belles recettes. « Au départ  nous avions deux véhicules sur la route, puis un 3e livreur qui travaille à son compte s’est ajouté à l’équipe. Certains soirs, nous devons même parfois ajouter un 4e véhicule », constate le propriétaire, qui songe à agrandir temporairement sa cuisine en utilisant une partie de la salle à manger qui ne sert pas pour le moment.

Le seul hic est que le couple d’entrepreneurs en a plein les bras présentement. « Caroline fait les soirs et moi le jour. Au départ, nous n’avons pas été en mesure de souper ensemble avec les enfants pendant 14 jours, rigole-t-il, mais nous sommes des entrepreneurs dans l’âme, alors nous vivons bien la situation. C’est bien mieux que si nous avions dû fermer le restaurant », de conclure le sympathique entrepreneur.

Photo : Martin Claveau

 Pour commander :

Miyagi Bistro thaï et sushi

523 3e Avenue, Québec G1L 2W4

Pour connaître les horaires

Menu : bistromiyagi.com

Réservations : libroreserve.com

Commande : bistromiyagi.com, foodora.ca

Téléphone : (418) 614-4040

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.