Recyc-Québec
Sabrina Sirois
Home À la Une Attaboy pizza est prêt pour de nouveaux projets

Attaboy pizza est prêt pour de nouveaux projets

Saint-Jean-Baptiste – Attaboy pizza entame sa deuxième année. Yani Hébert, un des propriétaires, est satisfait jusqu’à présent et réfléchit même à de nouveaux projets. 

La pizzéria de quartier a ouvert ses portes le 11 décembre 2018 sur la rue St-Jean. Pour le moment, le propriétaire se dit satisfait de sa première année complète. « Ça va super bien, nous sommes bien contents. Je crois que nous avons réussi à fidéliser une bonne clientèle en l’espace d’un an », mentionne YANI HÉBERT, un des deux propriétaires d’Attaboy pizza. 

Une nouvelle pizzéria à proximité

L’ouverture du Nina Pizza Napolitaine motive les propriétaires à se distinguer davantage. « Nous devons sortir notre épingle du jeu », mentionne le propriétaire. Attaboy offre des pizzas classiques à l’américaine abordables et familiales. Elles sont faites à partir d’ingrédients frais et locaux. 

Au niveau de la main-d’œuvre, la pizzéria n’éprouve pas de problème. L’entreprise possède deux employés à temps plein qui sont là depuis le début ou presque, en plus des deux propriétaires qui se relaient au courant de la semaine. 

Nouveaux projets

Présentement, Attaboy offre un service de livraison avec des plateformes comme Uber Eats, Skip, etc. La pizzéria aimerait avoir son propre service de livraison. « Nous ne contrôlons pas grand-chose avec ces plateformes-là. Nous ne savons pas combien de temps ça prend et nous ne connaissons pas la qualité du produit une fois livré. Donc, nous aimerions faciliter le tout [en ayant leur propre service de livraison] », affirme Yani Hébert. 

De plus, les propriétaires regardent pour ouvrir un autre restaurant, si le marché le permet.  Ils regardent à Baie-Saint-Paul, dans le Vieux-Lévis, à Saint-Roch et à Limoilou. « Nous sommes à la recherche du spot idéal présentement », soutient M. Hébert. 

Attaboy pizza

Les propriétaires sont Yani Hébert et Martin Lepoutre. Les deux amis travaillaient ensemble au Café de la Maison Smith dans le Vieux-Québec. « Nous avons toujours eu le projet de nous lancer en affaires ensemble, mais nous ne savions pas trop quoi encore. Lorsque nous avons vu qu’il n’avait pas vraiment d’offre de restauration rapide dans Saint-Jean-Baptiste, nous avons décidé de partir ça », souligne Yani Hébert.

Lorsqu’il était au Cégep, Yani Hébert a travaillé pour diverses pizzérias aux États-Unis durant l’été. Il l’a également fait un peu en arrivant à Québec. Le nom choisi représente bien le Québec de chez nous. « L’image de marque se voulait quelque chose de simple et de sincère. Il n’y a pas beaucoup de chaînes de pizza québécoise, donc nous trouvions ça intéressant de miser sur les québécismes et d’autres expressions bien de chez nous », conclut M. Hébert. 

Photo : Courtoisie

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.