Centre Durocher
Recyc-Québec
Sabrina Sirois
Home À la Une Arvi : premier au Canada

Arvi : premier au Canada

Limoilou – Le restaurant Arvi situé au 519 sur la 3e avenue à Québec voit son calendrier de réservations complet pour les deux prochains mois après avoir gagné le titre du Meilleur resto canadien 2019 du magazine Air Canada enRoute. Le chef et propriétaire, Julien Masia, estime que cette réussite mérite d’être savourée par l’équipe.

Le chef de 36 ans originaire de Lyon et résident de Québec depuis 15 ans, JULIEN MASIA, met l’accent sur le soin apporté au service chaque soir. Il s’agit de la priorité pour l’équipe. Le chef souligne aussi que le quartier est familial et que plusieurs résidents de Limoilou sont passés féliciter l’équipe. «Il fait bon de vivre ici, c’est un quartier qui nous ressemble. L’endroit convenait aussi pour ce qu’on souhaitait faire, c’est-à-dire n’offrir que le service du soir», dit le chef. À la suite de l’annonce de la première place, les réservations se sont accumulées pour les mois de novembre et de décembre en une semaine. 

Concept Cuisine libre : Équipe libre

Leur système original permet d’abord aux clients de réserver et de payer leur repas à l’avance incluant le pourboire qui sera partagé pour toute l’équipe. Deux menus sont disponibles, soit une version avec viande et une végétarienne. «Après six semaines, le menu a changé, mais graduellement. On essaie de se limiter à trois plats par semaine qui vont changer. Ça reste une cuisine libre et forte en caractère. On se concentre souvent sur trois produits pour faire un plat, c’est notre force», détaille-t-il.  

Du point de vue de la main-d’œuvre, Arvi tient à ses membres qui l’ont construit et peut compter sur des employés fiables et déterminés. Les serveurs sont amenés à travailler en cuisine et les cuisiniers doivent aussi servir aux clients le fruit de leur travail. «C’est l’essence du restaurant, il n’y a plus de frontières entre la cuisine et le service», exprime M. Masia. 

Tracé culinaire

Monsieur Masia a commencé sa carrière au Québec en travaillant dans différents restaurants gastronomiques. Il a fait la rencontre du chef FRANÇOIS BLAIS en tant que cuisinier au Bistro B. «C’est la première fois où je travaillais dans un bistro, ça m’a fait vivre un type de restauration proche des clients. Au fur et à mesure, on a monté un projet avec François pour essayer de sortir des sentiers battus, démocratiser la gastronomie et aussi amener une dynamique plus humaine de cette restauration», raconte-t-il.  

Face au succès actuel de l’établissement, les cuisiniers mettront beaucoup d’efforts pour répondre aux attentes suscitées par le titre de meilleur restaurant canadien. Le chef affirme qu’aucun projet d’expansion ou de changement n’est envisagé pour l’instant. Le dur labeur nécessaire pour atteindre leur succès doit être reconnu. «C’est important de profiter de ce moment», soutient le chef.

Photo : Jasmine Tremblay-Bouchard

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.