Sabrina Sirois
Recyc-Québec
Home À la Une Plaines d’Abraham : ambiance lugubre et contes horrifiants

Plaines d’Abraham : ambiance lugubre et contes horrifiants

Vieux-Québec – La Tour Martello 2 et les environs seront accessibles tout au long du mois d’octobre pour faire le plein d’histoires morbides alliant éducation et expériences émotionnelles marquantes. La coordonnatrice à la logistique patrimoniale de la Commission des Champs de bataille, Catherine Thibault, a accepté de discuter des activités offertes pour 2019.

Les visiteurs auront droit à des propositions axées sur l’horreur et l’épouvante. Des conteurs, de l’animation et des promenades nocturnes font partie des nouvelles activités proposées. CATHERINE THIBAULT soutient que les activités rencontrent un fort succès chaque année. Elle ajoute que les écoles choisissent le site de façon croissante. Une activité visant à les faire jouer le rôle d’un enquêteur a été montée pour leur permettre d’apprendre des notions historiques sur le thème d’un crime. 

Pensé pour les familles

Le Jardin Jeanne-d’Arc est accessible gratuitement aux familles pour découvrir des décors évoquant des légendes québécoises, dont la Corriveau et la Dame Blanche du Cap Diamant. «Nous avons de faux ossements à un endroit, car de vrais os ont été retrouvés dans des fouilles archéologiques sur les plaines. Au Jardin Jeanne-d’Arc, il y a des livres que les gens peuvent regarder pour avoir plus d’informations. Pour les tout petits, c’est très beau à regarder», détaille Mme Thibault. 

La Tour hantée est accessible à coût abordable durant les deux dernières fins de semaine d’octobre à la Tour Martello 2. «Il y a des guides animateurs costumés qui vont amuser les enfants au toit de la tour, il y a un labyrinthe hanté avec différentes petites salles pour amuser les enfants. Il y a une forêt enchantée, une reproduction de laboratoire astronomique un peu fantaisiste», ajoute-t-elle.   

Mise à mort et histoires à glacer le sang

Du côté plus troublant, voici les offres proposées. En collaboration avec le festival de court-métrage nommé REGARD à Saguenay, REGARD sur l’horreur se renouvelle cette année avec neuf œuvres cinématographiques le 1er novembre. Ledernier verre d’un condamné est une nouvelle offre mettant en valeur les talents brassicoles de compagnies québécoises le 7 novembre. Des bières de microbrasseries seront servies au terme d’une animation historique sur la justice militaire.

L’équipe soutient que le bilan est bon au fil des années. Les propositions axées sur l’horreur pour un auditoire adulte sont en augmentation souligne Catherine. L’objectif d’informer le public sur les réalités de la Nouvelle-France demeure. «On fait interagir les gens avec des personnages qui ont vraiment existé. On développe l’empathie historique en faisant vivre des expériences pour aider les gens à mieux saisir ce qui se passait à l’époque», émet la coordonnatrice.  

Pour information : http://www.lesplainesdabraham.ca/fr/activites/halloween/

Légende : Catherine Thibault, coordonnatrice à la logistique patrimoniale de la Commission des Champs de bataille.

Photo : Courtoisie 

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.