Recyc-Québec
Sabrina Sirois
Home À la Une Une approche inspirée des travailleurs de rue pour les 50 ans et...

Une approche inspirée des travailleurs de rue pour les 50 ans et plus

Limoilou — Le Centre d’action bénévole du Contrefort (CABC) offre le service «Aînés-nous à vous aider» pour venir en aide aux personnes âgées. «Les aînés ont [souvent] une méconnaissance des ressources mises à leur disposition», souligne Louis Lemieux, directeur des services aux individus pour le CABC. 

En 2007, le Centre d’action bénévole du Contrefort (CABC) crée le service Aînés-nous à vous aider. Ce service, qui était déjà disponible dans la région de Montréal, est le premier dans la région de Québec. C’est un service gratuit, confidentiel et volontaire qui s’adresse aux personnes de 50 ans et plus, qui sont isolées, vulnérables ou démunies. Aujourd’hui, on compte plus de 152 travailleurs de milieu à travers la province. 

L’inspiration vient des travailleurs de rue

«Ça s’inspire du travail de rue [avec les jeunes], mais c’est adapté aux personnes aînées», mentionne LOUIS LEMIEUX. Il y a huit travailleurs de milieu qui se séparent les différents secteurs de Québec. Le secteur de Limoilou est inclus depuis 2015. Les personnes aînées n’ont généralement pas une bonne connaissance des services offerts. «Souvent, elles ont peur de déranger, elles sont hésitantes à demander de l’aide et les démarches peuvent être compliquées», soutient M. Lemieux. C’est pourquoi les travailleurs de milieu sont là. Ceux-ci vont les approcher directement pour les rediriger vers les bons services. Par contre, il ne faut pas oublier qu’ils sont des passeurs. «Nous les aidons à trouver les ressources nécessaires, puis nous le passons sur les épaules de ses ressources», affirme MARIE-PIER TRUDEL, travailleuse de milieu pour le secteur Vanier, Duberger et Les Saules.

Besoin pour l’aide alimentaire

Au début, les travailleurs de milieu font du repérage. «On cible les endroits où il peut y avoir des 50 ans et plus», déclare Marie-Pier Trudel. Ensuite, ils évaluent les besoins pour trouver les bonnes ressources disponibles. Ceux-ci travaillent avec les besoins de base, comme se nourrir et se loger. «La majorité des aînés veulent simplement une visite d’amitié, construire des liens», précise M. Lemieux. Par exemple, dans Limoilou, il y a un besoin pour l’aide alimentaire. Dans ce cas-là, ils font affaire avec des organismes comme la Bouché généreuse, le Patro Roc-Amadour et le Comité de volontariat du quartier Limoilou-Sud. 

Sensibiliser les gens

«Sensibiliser les gens à la cause des aînés, c’est important pour qu’ils soient plus vigilants», mentionne MARIE-ÈVE PILON, travailleuse de milieu dans le secteur Limoilou. Si les gens sont plus alertes, ils peuvent appeler les travailleurs de milieu pour qu’ils les redirigent vers le service adéquat.  

Pour information : 418 622-5910

Site Web : www.cabducontrefort.quebec/aines-nous-a-vous-aider/

Photo : courtoisie

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.